Économie
16:52 6 décembre 2017

La cuisine texane avec une touche gastronomique

AFFAIRES. C’est paradoxal, mais les patrons de Chez Biceps BBQ sont à la fois victimes de leur succès tout en travaillant fort pour continuer à se faire connaître du grand public.

Vincent Chatigny et Jean-Simon Pouliot se sont connus dans la restauration.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Pour manger cette nourriture dont le menu est inspiré du sud des États-Unis, plus précisément du Texas, le client n’a pas le choix de réserver! La cinquantaine de places trouve rapidement – et continuellement – preneurs.

Amis depuis douze ans, Vincent Chatigny et Jean-Simon Pouliot sont devenus partenaires d’affaires lorsqu’ils ont choisi de lancer un restaurant à leur image.

«Des clients ne comprennent pas pourquoi c’est toujours plein puisqu’ils disent ne jamais avoir entendu parler de nous avant de venir», raconte M. Pouliot.

«Ça ne dérougit pas» depuis l’ouverture en janvier 2016. Ceux qui se butent le plus souvent à des portes closes, ce sont les touristes américains, qui veulent savourer un plat de chez eux en sol québécois.

«L’un des principaux attraits est l’ambiance. Notre équipe a du plaisir à venir travailler. Nos clients ont l’impression de rentrer dans un party», poursuit M. Chatigny.

Fidéliser clients et employés

Le monde de la restauration est connu pour son roulement – et son manque – de personnel. Chez Biceps BBQ, c’est l’exception. La quinzaine d’employés est restée fidèle depuis les tout débuts.

«Le client aime revenir et revoir les mêmes visages qui le connaissent très bien, puisque c’est un service personnel», explique «Spartano», qui gère ce volet.

Les cuisines appartiennent quant à elles à Vincent Chatigny qui a déjà travaillé au Laurie Raphaël et au Savini. On l’a également vu à la télévision sur la chaîne Évasion, animant l’émission Bouffe en cavale pendant sept ans.

Il sert de la «viande classique [du] Texas, avec une touche gourmet», héritage de ses anciens employeurs.

«La culture du BBQ est simple, conviviale et stimulante. La haute qualité n’est pas réservée aux restaurants gastronomiques. C’est bon pour tout le monde.»

L’héritage de Gerry

Les deux comparses sont partenaires d’affaires dans le projet Chez Biceps BBQ à Charlesbourg.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Pendant 46 ans, Gerry Pizza a occupé le plancher qui appartient aujourd’hui à messieurs Chatigny et Pouliot. Cette véritable institution a fermé ses portes en 2014, décision de la famille Trudel.

«On nous en parle tous les jours. Gerry était un travaillant, un pionnier, un marginal et un citoyen très engagé dans la communauté. Ce fut un bel honneur de s’installer ici. Cet homme est inspirant», considèrent-ils.

Sans doute pour suivre les traces de leur prédécesseur, les copropriétaires se font un devoir de s’impliquer dans la communauté de diverses façons, que ce soit en organisant un souper spaghetti pour la sclérose en plaques… ou encore en participant à un calendrier des cuisiniers comme l’a fait Vincent Chatigny, afin d’amasser des fonds pour la Fondation de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas.

Pour plus d’information: www.chezbicepsbbq.com

TC Media

Charles Lalande


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette