Économie
13:34 29 septembre 2015 | mise à jour le: 29 septembre 2015 à 13:34 Temps de lecture: 3 minutes

Chez Biceps BBQ: les héritiers de la cabane de Gerry

RESTAURANT. Quelque six mois après le rachat de Gerry Pizza par Vincent Chatigny et Jean-Simon «Spartano» Pouliot, les rénovations vont bon train en prévision d’une ouverture à l’automne. Si aucune pizza ne figurera au menu, le duo entend bien respecter l’esprit des lieux, qui a contribué à faire du restaurant une véritable institution à Charlesbourg.

«On garde vraiment l’esprit de la cabane à Gerry. La première fois qu’on est entrés ici, on a eu l’impression de reculer dans le temps», confie le chef Vincent Chatigny. À l’instar de son partenaire d’affaires, il a trouvé dans la bâtisse rustique du 5151, boulevard Henri-Bourassa le restaurant de ses rêves, tel qu’il se l’était imaginé avant même de connaître l’existence de la pizzéria.

Certes, les 46 ans de l’immeuble ont réservé quelques surprises aux nouveaux propriétaires, mais rien pour les décourager. Au contraire: «On l’aime autant qu’avant – même plus», s’enthousiasment-ils, sous le charme de la personnalité de l’endroit qui compte une cinquantaine de places.

Pas question, donc, de grands chambardements esthétiques. À l’exception de la cuisine et des toilettes qui «seront refaites au complet», le reste bénéficiera tout au plus d’un rafraîchissement. Les habitués reconnaîtront jusqu’au mobilier: mêmes tables, mêmes chaises, mêmes lampes, promettent notamment Jean-Simon Pouliot et Vincent Chatigny, qu’on retrouvera l’un en salle à manger, l’autre en cuisine.

Pour eux, il s’agit aussi de rendre hommage à leurs prédécesseurs, dont ils sentent le poids de l’héritage sur leurs épaules. «On est conscients qu’on a acheté une institution. On n’a pas le droit de déshonorer Gerry», fait valoir Vincent Chatigny, alors que Jean-Simon Pouliot y voit «un privilège de poursuivre la tradition». Ils souhaitent d’ailleurs que la famille Trudel, propriétaire de Gerry Pizza pendant plus de 40 ans, figure parmi leurs premiers clients.

Chez Biceps BBQ

Ce poids de la tradition, ils l’éprouvent également à l’égard de tous ces habitués qui ont fréquenté l’établissement. «On a vraiment hâte que les gens de Charlesbourg viennent voir!» avoue Vincent Chatigny. Mais qu’on ne s’y méprenne pas, il s’agira bel et bien d’un nouveau restaurant, à commencer par le nom: Chez Biceps BBQ.

Au menu, une cuisine barbecue d’inspiration texane, privilégiant les épices et les cuissons lentes sur le feu. L’hiver dernier, le duo s’est offert un séjour d’une semaine au Texas pour s’imprégner de la culture. Il en ramène, semble-t-il, «une grosse bête de 1000 livres» dont il garde la surprise.

Dans la lignée de son émission Bouffe en cavale à Canal Évasion, Vincent Chatigny mettra également en valeur la cuisine du terroir. Pour le reste, le menu demeure encore en évolution d’ici l’ouverture prévue pour… quelque part à l’automne.

«On ne donne plus de date précise!» lance Jean-Simon Pouliot alors que, en mars dernier, on visait l’été. «Avant la première neige!» renchérit en riant son acolyte. Chose certaine, celui-ci se donne les moyens pour y arriver en prenant une pause d’enregistrement à Canal Évasion cet automne.

Pour suivre l’avancement des travaux: www.facebook.com/chezbicepsbbq.

À lire aussi: Une cuisine simple et conviviale pour prendre le relais de Gerry Pizza

 

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *