Actualités
15:46 9 juin 2021 | mise à jour le: 9 juin 2021 à 15:46 temps de lecture: 3 minutes

Terrasse communautaire chez Origine en vrac

Terrasse communautaire chez Origine en vrac
Origine en vrac fêtera ses deux ans en août. Photo gracieuseté - Cindy Bussières

ÉCOLOGIE. Cet été, l’épicerie Origine en vrac ajoute une autre touche communautaire à son entreprise en faisant de sa terrasse extérieure un espace de partages pour la communauté.

Depuis l’ouverture de la boutique située au coin George-Muir et Henri-Bourassa depuis août 2019, les propriétaires Jean-Philippe Miville et Jinny Desrosiers cherchaient une manière d’occuper la terrasse durant la saison estivale. «Nous avons eu l’idée d’en faire un lieu d’accueil à vocation communautaire, expliquent les propriétaires. L’année passée, nous avons commencé à accueillir des artisans et notre clientèle a beaucoup apprécié.» Forts de leur succès, ils ont décidé de bonifier l’offre et d’en faire un lieu de découvertes pour une bonne cause.

Activités à saveur locale

Des activités sont prévues à toutes les fins de semaines de l’été. Le premier événement qui a donné le coup d’envoi à l’ouverture de la terrasse était Un coup de pousse à mon voisin. «Nous avons demandé à notre clientèle d’amener des pousses de leurs plantes. Nous les avons vendues à bas prix, et les fonds recueillis seront remis à Récupér’Action alimentaire à Charlesbourg», a précisé Jinny Desrosiers, co-propriétaire.

Dans les prochaines semaines, les propriétaires accueilleront des partenaires d’affaires. «Notre entreprise est un point de chute pour des entreprises de Québec, comme Mon quartier en boîte, qui vend des produits locaux, et Troc Société, qui vend des vêtements usagés en ligne», a-t-elle poursuivi. Par la suite, la terrasse accueillera des OBNL et des entreprises qui présenteront leurs produits et services.

Enchère

Des artisans viendront aussi passer du temps sur la terrasse communautaire au cours de l’été pour se faire connaître. «Nous avons demandé à chaque artisan d’offrir un produit et à la fin de la saison, nous organiserons une enchère, a expliqué la propriétaire. Encore une fois, les fonds recueillis seront remis à Récupér’Action de Charlesbourg. C’est notre façon de donner, de faire notre part.» Par ces divers événements, les propriétaires visent aussi à créer un esprit de communauté dans le secteur.

 

«Notre objectif est de rendre plus accessible le mode de vie zéro déchet dans le secteur.»

– Jean-Philippe Miville, co-propriétaire

Bien plus qu’une mode

Le concept d’épicerie zéro déchet gagne en popularité depuis cinq ans. Le principe et simple. Les clients apportent leurs contenants, les remplissent sur place, les pèsent et ils passent à la caisse. On y trouve entre autres des farines, huiles, noix et des savons écologiques. «Comme les autres épiceries, nous offrons aussi des œufs, du beurre, des pâtes alimentaires, par exemple.» Origine en vrac laisse aussi de l’espace pour des accessoires de cuisine écologiques, comme des filets de germination, des linges en tricot, des produits ménagers et tout ce qu’il faut pour fabriquer soi-même ses produits corporels et ménagers. «L’objectif est d’aider la communauté à réduire les déchets, ont ajouté les propriétaires. Nous avons choisi l’arrondissement Charlesbourg afin de rendre disponible aux gens du secteur cette façon simple de consommer de façon éco-responsable. Nous avons récemment lancé notre site Web transactionnel. Les clients peuvent maintenant faire préparer leur commande en ligne et venir la chercher, ou de la faire livrer, ce qui rend encore plus accessible cette façon responsable de consommer.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *