Actualités
15:54 19 avril 2021 | mise à jour le: 19 avril 2021 à 15:56 temps de lecture: 3 minutes

Quand la solitude rapproche

Quand la solitude rapproche
Photo: Geneviève MatteLa parade des papillons organisée par les familles a été très appréciée par les enfants et les voisins du secteur.

SOLIDARITÉ. Des familles du secteur Guillaume-Mathieu, des rues Nicole, de Maintenon et de Fontanges ont eu l’idée d’unir leur créativité pour donner de la joie et du plaisir aux enfants tout en apaisant la solitude des ainés qui sont confinés.

Le concept des voisins arcs-en-ciel a pris forme pendant la première vague de la pandémie. «Au départ, l’objectif était de montrer notre solidarité et notre soutien aux personnes seules et âgées vivant à proximité, explique Geneviève Matte, maman de trois enfants et instigatrice du projet. Nous avons pris l’habitude d’aller dessiner des arcs-en-ciel avec des craies devant leurs maisons, et de leur donner des dessins de ce symbole avec nos coordonnées en guise de soutien.»

Les voisins arcs-en-ciel étaient donc disponibles pour parler, faire des tâches et des commissions, ou aider en cas d’urgence. Pour certaines familles, ce geste de solidarité a fait toute la différence. «J’ai une voisine âgée qui avait un conjoint malade, mentionne-t-elle. Un jour, elle m’a appelée pour nous remercier, et pour nous dire que l’aide qu’on lui proposait soulageait aussi les inquiétudes de sa fille. Chaque fois que ma voisine vivait une difficulté, un arc-en-ciel était dessiné devant son entrée et ce geste lui ramenait un peu de paix dans sa journée. Elle nous a même acheté des craies qu’elle a déposées devant notre porte pour nous remercier.» Le mouvement se poursuivra de manière sporadique avec l’arrivée du beau temps.

Événements familiaux dans les rues

Des initiatives familiales ont également été créées tout au long du confinement. Par exemple, plusieurs parcours à la craie ont été réalisés devant les maisons pour que tous les enfants puissent jouer. Les parcours se suivaient d’une maison à l’autre, créant ainsi un long chemin d’épreuves divertissantes.

L’année passée, les voisins ont aussi fait des olympiades. Les familles devaient réaliser un drapeau à l’image de leur pays. «Nous avons fait une parade au début de l’événement avec une flamme, nous avons créé des épreuves pour les tout petits et avons remis des médailles à distance», précise-t-elle.

La parade des papillons a également été un grand succès. Les familles ont réalisé des ailes de papillons qu’elles ont découpées dans du carton et décorées avec de la peinture, des crayons et des articles de bricolage. Ensuite, elles ont fait apprendre à leurs enfants des chansons, et enfin, tout le monde a pris part à la parade des papillons, en respectant les deux mètres de distanciation, à la parade des papillons. Ces jeux simples et ludiques réapparaîtront de temps à autre de manière spontanée avec l’arrivée du printemps pour faire bouger les enfants, et diminuer la solitude des personnes seules et des aînés.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *