Actualités
14:19 15 avril 2021 | mise à jour le: 15 avril 2021 à 14:19 temps de lecture: 3 minutes

L’accident qui a tout changé

L’accident qui a tout changé
Photo: Photo gracieuseté - Philippe DrouinPhilippe Drouin jouant de la guitare.

MUSIQUE. Jouer d’un instrument de musique requiert de la persévérance et une motivation sans borne. Le musicien Philippe Drouin a dû ré-apprivoiser son instrument, la guitare, après un accident d’auto qui a provoqué une excroissance osseuse à sa main droite. Plein feu sur cet artiste qui a dû complètement revoir sa méthode pour maintenir en vie sa passion.

En mode solution

«Je vous le cacherai pas, j’ai été très découragé, avance Philippe Drouin. Mais l’envie de rejouer tout ce que je jouais à droite était plus forte, ça a pris le dessus!» Au début, juste accorder la guitare et changer les cordes étaient un défi. Pour chercher réconfort et inspiration, et surtout pour obtenir des conseils, il s’est mis à parler avec des musiciens qui ont dû eux aussi réapprendre à jouer de leur instrument. «Ils m’ont montré que c’était possible de réapprendre, de jouer autrement. J’ai même suivi des cours avec le guitariste américain Michael Angelo Batio.» Le musicien a fait la paix avec la petite différence qui reste du nouveau côté. «C’est certain que ce n’est pas 100% pareil, poursuit-il. Parfois, je joue un peu moins vite à gauche, et parfois j’ai de la douleur. Mais je continue de me pratiquer le plus possible pour m’améliorer. Et ça va super bien!»

Cela va si bien qu’il vient de sortir un album avec son groupe Obvurt, au style Death Metal. Il a composé la musique et chante ses textes. Les paroles sont positives et porteuses d’espoir. Son objectif: inspirer les gens à aller jusqu’au bout de leur rêve, et à ne jamais abandonner. «Les paroles portent principalement sur la vie, la mort, et surtout, une histoire unique à raconter, explique-t-il. Le négatif est transformé en positif. Il est question principalement de persévérance, d’espoir. Suivre nos rêves peu importe le prix, même si cela semble impossible.»

Transmettre sa passion et léguer des valeurs

Philippe Drouin est enseignant en musique à l’école primaire Saint-Albert-le-Grand dans Limoilou. Il transmet bien davantage que sa passion. «C’est certain que je parle à mes élèves de mon histoire et de mes projets en espérant que ça les inspire, poursuit-il. La persévérance dans la vie, ça fait toute la différence! Nous avons tous le pouvoir de se lever un matin et de mieux commencer la journée en changeant un petit quelque chose qui peux avoir une grande influence sur notre état d’âme.»

 

 

Articles similaires

13:46 21 juillet 2014 | mise à jour le: 21 juillet 2014 à 13:46 temps de lecture: 3 minutes
Profession : luthier

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *