Actualités
20:46 24 mai 2016 | mise à jour le: 24 mai 2016 à 20:46 temps de lecture: 3 minutes

Un changement de cap pour Éduc’alcool

FÊTE NATIONALE. À un mois de la Saint-Jean-Baptiste, l’organisme Éduc’alcool lance officiellement sa sixième campagne de sensibilisation, mais la première d’une nouvelle ère plus festive.

Pour Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool, le temps n’est plus à la dénonciation propagée par l’organisme au cours des cinq années. «Jusqu’à l’année dernière, on faisait de la dénonciation, car nous avions véritablement des problématiques à gérer. Maintenant, on fait un changement de cap. On invite les gens à lâcher leur fou, mais à modérer leur consommation d’alcool. L’idée de la modération est permanente. L’abus ne sera jamais une bonne idée. Ce n’est pas la modération qui gâche la fête, mais l’abus.»

Le 23 juin, entre 14h et minuit, Éduc’alcool et la police de Québec seront tout près de la fontaine de Tourny pour y faire la distribution de fanions bleus et blancs sur lesquels on pourra lire «Bonne Fête nationale» au recto et «Modération» au verso. «On veut que les gens portent le message. Nous c’est notre travail, c’est de faire passer le message. On veut que le monde parle au monde. Au lieu que ce soit nous, on veut que ce soit eux qui le fassent de manière festive, avec les fanions aux couleurs de la Fête nationale», explique Hubert Sacy.

Une ère permissive après cinq années restrictives

Selon le directeur général d’Éduc’alcool, c’est le nouveau portrait plus respectable de Québec qui amène ce changement de direction de l’organisme. «Il y a cinq ans, c’était la capitale de l’abus d’alcool. Québec avec la réputation d’être sans contraintes. À 250km autour, tous les casseurs venaient ici. Les deux premières années, il y avait des barrages à toutes les entrées de Québec. On a voulu casser un modèle et maintenant, la place publique est devenue correcte.»

Maintenant que c’est chose faite, il est d’avis que la Vieille-Capitale peut «de nouveau mériter d’être traitée comme une ville où on peut avoir de plaisir.»

Quelques trucs pour faire la fête

Voici quelques petits trucs d’Éduc’alcool pour éviter les lendemains de veille:

– Manger avant de commencer à boire. Remplissez-vous l’estomac, parce que l’alcool a un effet plus fort quand l’estomac est vide.

– Il est important de s’hydrater, car l’alcool déshydrate. Il faut alterner l’eau et l’alcool.

– Les problèmes ne viennent pas toujours de la quantité, mais de la fréquence. Il faut étaler la consommation sur toute la soirée, ce n’est pas une course.

Le Guide de survie de la Fête nationale 2016 est disponible sur le site d’Éduc’alcool et téléchargeable au passion-moderation.com.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *