Actualités
21:20 27 mars 2016 | mise à jour le: 27 mars 2016 à 21:20 temps de lecture: 3 minutes

L’Hôtel de Glace surpasse à nouveau les 100 000 visiteurs

HÉBERGEMENT. En dépit d’un hiver tardif et doux, l’Hôtel de Glace de Québec a connu une saison 2016 au-delà de ses espoirs. Contre toute attente, l’établissement éphémère qui ferme ses portes lundi de Pâques a réédité son année record de 2015 en accueillant plus de 100 000 visiteurs.

Entièrement redessiné pour sa 16e édition, l’Hôtel de Glace a offert magie et enchantement à ses occupants du 4 janvier au 28 mars. Le public était convié à entrer dans l’hiver en se laissant transporter au rythme des rivières. Tantôt gelée ou souterraine, tantôt tropicale ou poétique, la thématique a servi d’inspiration et de fil conducteur pour le design intérieur de l’établissement de neige et de glace.

Si le public est resté fidèle au rendez-vous hivernal, c’est la météo qui a moins bien coopéré. Au point, même, de susciter l’incertitude chez les administrateurs et de poser des défis supplémentaires aux concepteurs.

«Avec l’hiver difficile que nous annonçait le phénomène El Niño, il faut convenir que nous n’avions pas de grandes attentes pour la saison 2016. Nous étions loin d’être convaincus de nous rendre jusqu’à Pâques et, surtout pas, d’atteindre des chiffres aussi intéressants que l’an dernier», confie Jacques Desbois.

Le président-directeur général de l’Hôtel de Glace se dit agréablement surpris de voir à quel point le public a répondu à l’appel, malgré la pluie certains jours. La fin de semaine pascale est un bonus sur les statistiques saisonnières. Le temps superbe a permis de recevoir plus 5000 personnes venues profiter du site hivernal une dernière fois et de ses activités spéciales.

Défis et avenir

Les périodes de redoux qui ont marqué l’hiver 2016 auront incité l’équipe de Jacques Desbois à développer des méthodes novatrices d’exécution. Un devis systématique de protection préventive a ainsi été élaboré. Celui-ci comporte des mesures spéciales mises en place afin de protéger la neige et solidifier la structure.

«Parmi nos interventions préventives, nous avons climatisé l’intérieur de l’hôtel durant certaines nuits douces, pour préserver le froid de la masse. Nous avons aussi isolé l’extérieur avec de grandes toiles blanches non apparentes, de manière à protéger la structure lors de journées très ensoleillées. Et, ça été très efficace», explique M. Desbois persuadé que l’expertise développée sera à nouveau mise à profit.

Pour l’homme d’affaires, l’avenir de l’Hôtel de Glace de Québec est positif. Déjà il réfléchit à l’édition 2017 et envisage même d’accroître le nombre de chambre pour satisfaire la demande croissante pour ses forfaits allant de 399$ à 550$ par nuitée. Quant à l’éventualité de voir ou pas s’intégrer un projet récréatif sur le site de l’ancien zoo où prend place son hôtel éphémère, M. Desbois se montre ni inquiet ni empressé.

«Nous évoluons avec la SÉPAQ (Société des établissements de plein air du Québec), propriétaire du terrain et nos relations sont excellentes», conclut-il.

L’Hôtel de Glace en chiffres

114 000 visiteurs

5400 nuitées

29 mariages

Pour une dernière visite : 18,25$ ou 23,25$ avec accès aux sentiers de raquette/glissade. Information : www.hoteldeglace-canada.com

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *