Actualités
18:34 20 septembre 2016 | mise à jour le: 20 septembre 2016 à 18:34 Temps de lecture: 3 minutes

Un projet immobilier dans Charlesbourg inquiète des citoyens

IMMOBILIER. Récemment, le conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides a reçu une demande de consultation publique de la part de l’arrondissement de Charlesbourg pour un projet immobilier de 86 nouvelles résidences près des rues Sherwood et Dorval, à l’ouest de l’autoroute Laurentienne. Ce projet inquiète les résidents du secteur, notamment à cause de la coupe massive d’arbres pour sa réalisation.

Les citoyens ont été informés à peine 15 jours avant la tenue du conseil de quartier. Le président du conseil, Denis Béland, ne sait pas si les résidents eux-mêmes ont déjà eu vent du projet d’une quelconque façon. Celui-ci consiste en 86 nouvelles résidences qui seraient à la limite du pourtour métropolitain constructible, aux dires du président du conseil de quartier.

L’urbaniste de la Ville de Québec présent pour la consultation a présenté le projet aux citoyens et dans cette présentation, plusieurs éléments inquiètent les résidents du secteur. D’abord, la principale source d’inquiétude provient de la coupe des arbres pour la construction qui serait fort probablement une coupe à blanc. De plus, ce projet ne pourra pas être soumis à une consultation référendaire pour des raisons techniques et les citoyens ont peur que leur avis ne soit pas pris en compte. Les administrateurs du conseil de quartier se sont consultés et n’ont pas appuyé le projet suite à la consultation de la ville.

Lors du conseil de quartier, quelque 25 personnes étaient présentes, un record par rapport au nombre habituel, selon les estimations de M. Béland.

La circulation étant déjà problématique dans le secteur, les citoyens craignent que 86 résidences de plus amènent davantage de trafic. Enfin, la topographie du lieu ferait que les résidences au-dessus des futures constructions devraient obliger les résidents à construire des murs de soutènement pour éviter les glissements de terrains chez leurs futurs voisins, ce qui engendrerait des coûts pour les propriétaires actuels.

M. Béland a aussi parlé d’un problème d’écoulement d’égout pluvial qui pourrait être augmenté avec d’autres habitations.

«Le rapport de consultation va être acheminé au Conseil d’arrondissement. Mais la décision finale ne nous appartient plus et ça nous échappe complètement», confie M. Béland.

La suite à tout ça? Il y aura une réunion d’informations pour les résidents du secteur le 27 septembre.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *