Actualités
19:08 12 juillet 2011

Jean-Guy Lafond en route vers la Floride en vélo pour ses 50 ans

Il y a bien des manières de souligner l’atteinte de ses 50 ans. Pour Jean-Guy Lafond, un résident de Charlesbourg qui travaille comme tuyauteur depuis 25 ans à la Direction des travaux publics de l’arrondissement de Charlesbourg, c’est un périple en vélo vers la Floride, une randonnée de quelque 3 200 kilomètres, qui soulignera l’atteinte de cette étape de vie.

«Ça fait longtemps qu’une telle expérience me trottait dans la tête, indique dans un premier temps Jean-Guy Lafond. Je la réalise par défi personnel et avant que je ne sois plus en mesure de participer à une telle aventure. En préparation de cette randonnée, je me suis entraîné dans les 400 marches du Cap-Blanc que je gravissais et descendais à 10 reprises par heure. J’ai aussi fait du jogging et roulé 2 000 kilomètres en vélo depuis le printemps dernier, et ce, malgré la mauvaise température qui a caractérisé les dernières semaines.»

Le cycliste longue distance est un sportif depuis toujours. Il pratique le badminton et joue encore au hockey au sein du Club social les Vieilles Lames. Il a accompagné son fils, Danny, dans son parcours de joueur en étant son entraîneur dans les différentes catégories où il évolué, soit de novice à midget.

Il n’en sera pas à une première expérience de long périple en vélo. Il a en effet rallié Charlesbourg et Wildwood aux États-Unis en 2007. Il a aussi réussi deux raids Pierre-Harvey en 1997 et 1998, quand l’épreuve traversait la Réserve faunique des Laurentides vers le centre de ski Le Relais à Lac-Beauport.

Le Charlesbourgeois a débuté son périple le 1er juillet dernier. Il entend parcourir en moyenne 160 kilomètres par jour, ce qui devrait l’amener à Hollywood en Floride le 21 juillet prochain. Par la suite, il prendra deux semaines de vacances bien méritées, plusieurs amis venant le rejoindre et souligner son exploit. Sans avoir dressé un budget, le résident de Charlesbourg pense qu’il lui en coûtera 1 500 $ pour réaliser sa randonnée en vélo, dont 600 $ pour la réservation des terrains de camping.

Vélo camping

C’est en vélo camping que le père de Danny et Joannie et le conjoint de Yolaine Morissette effectuera son voyage de 3 200 kilomètres. On retrouve sur son vélo tout le matériel nécessaire pour réaliser le périple sans problème. Il y a même un boyau de rechange au cas où un pneu éclaterait en cours de route.

«À l’exception des 3 et 4 juillet où les Américains fêtent leur indépendance et que les terrains de camping affichent complets, j’ai trouvé tous les endroits où je m’arrêterai à la fin de mes journées de vélo. À quelque part, c’est rassurant. Ma première halte était prévue à Danville dans la région de l’Estrie. Je savais aussi que je serais à Milton dans le Vermont le 2 juillet. Si tout se passe bien, je roulerai certains jours 180 kilomètres et d’autres jours 130 kilomètres. Mon objectif est cependant d’atteindre la moyenne de 160 kilomètres quotidiennement», de préciser celui dont les compagnons de travail à l’arrondissement traitent d’un peu malade.

Même si elle est bien heureuse pour lui car il réalisera un projet qu’il caresse depuis fort longtemps, sa conjointe, Yolaine Morissette, n’était pas sans s’inquiéter de ce qui l’attend pendant son périple de 3 200 kilomètres.

«Je travaille de soir dans le milieu hospitalier, a précisé la veille du départ de son conjoint Mme Morissette. Nous nous sommes entendus pour qu’il m’appelle à chaque jour à 15 h, pour que je puisse m’en aller travailler l’âme en paix. Une chose est certaine. Je serai bien heureuse quand je retrouverai Jean-Guy en Floride pour y passer deux semaines de vacances. Je pourrai même fêter ses 50 ans en sa compagnie le 30 juillet prochain.»

 

Charlesbourg Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *