Actualités
14:30 8 mai 2018 | mise à jour le: 8 mai 2018 à 14:30 temps de lecture: 3 minutes

Du neuf à Saint-Jean-Eudes

L’école secondaire Saint-Jean-Eudes a inauguré récemment ses nouvelles installations qui accueillent des nouveaux locaux. 

Photo officielle dans le vestiaire de l’équipe de football.

Photo Métro Média – Jean-Philippe Dionne

Les élèves pourront dorénavant bénéficier d’un vestiaire de football juvénile, d’une salle d’entraînement, d’un local de musique et d’une salle de danse. Les travaux ont débuté en mars 2017 pour se terminer en janvier 2018. Ce fut le premier grand projet porté par la directrice Mélanie Lanouette, entrée en poste en 2016.

«Les défis étaient très nombreux. Premièrement, décider de l’emplacement des nouveaux locaux. Nous avions pensé agrandir nos installations existantes, ce qui s’est avéré impossible, alors nous avons choisi de construire. Ensuite, j’ai participé à plusieurs décisions pour le projet: les soumissions, le choix de la peinture et du plancher. On a aussi eu la grève de la construction, qui a créé des délais supplémentaires. Et, finalement, nous avons eu du mauvais temps l’été dernier avec les précipitations abondantes rendant le sol trop fragile pour couler le béton. Je ne savais pas dans quoi j’allais m’embarquer», explique la directrice.

Au plan sportif, la création d’un nouveau vestiaire de football juvénile était une nécessité, selon Jean-Frédéric Gagné, responsable du programme football. «Nous avons quatre équipes de football pour trois vestiaires. On devait combiner trois équipes dans deux. Maintenant, chacune a le sien».

Ce projet de plus de 3M$ est la première phase de trois puisque, à l’automne 2019, le département des arts plastiques sera relocalisé dans de nouveaux locaux construits au rez-de-chaussée. De plus, la bibliothèque subira une transformation majeure pour devenir le carrefour de la réussite, un endroit à la fine pointe de la technologie offrant des salles de travail et de conférence ainsi qu’un laboratoire informatique avec un écran vert de projection.

«Je pourrais dire aujourd’hui, à l’ère du 21e siècle, que notre école se doit de poursuivre l’amélioration de ses installations afin d’offrir à sa clientèle un milieu de vie où il fait bon vivre. Saint-Jean-Eudes est une grande maison familiale. Nous voulons que tous les profils d’études puissent avoir des installations qui permettront à nos élèves de se réaliser et d’atteindre un haut potentiel», mentionne la directrice.

Le nouveau vestiaire de l’équipe de football juvénile

Photo Métro Média – Jean-Philippe Dionne

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *