Actualités
14:49 31 janvier 2018 | mise à jour le: 31 janvier 2018 à 14:49 Temps de lecture: 3 minutes

Programme Triple P, de l’aide pour les parents

Après deux années d’expérimentation sur le territoire Orléans, le programme Triple P, désignant pratiques parentales positives, est maintenant officiellement implanté. Ce programme offre une série de stratégies aux parents afin de les aider dans leurs pratiques parentales avec leurs enfants âgées entre 0 et 12 ans. L’idée est apparue il y a plus de 35 ans à l’Université de Queensland, en Australie. Le Triple P est aujourd’hui implanté dans plus de 25 pays. Puisque les enfants ne viennent pas avec un manuel d’instructions, les parents ont parfois besoin d’un coup de pouce.

Une mère fait la lecture à son fils.

Photo – Deposit Photos

«C’est un programme à données probantes, de soutien à la parentalité», explique France Landry, coordonnatrice du programme au CIUSSSCN. «Le Triple P offre des résultats concrets. On a eu une taille d’effet élevée sur les mesures évaluées et c’est ce qui nous a confirmé les bienfaits du programme. Au total, 17 stratégies peuvent être enseignées aux parents pour les aider avec leurs enfants. Le tout est échelonné sur 5 niveaux. Selon l’option choisie, les parents peuvent, par exemple, assister à des conférences, bénéficier d’un suivi individualisé ou même obtenir une formation sur le rôle qu’ils ont à jouer. La démarche des parents est purement volontaire. Pour réaliser tout le travail, nous collaborons avec de nombreux intervenants. Les personnes qui veulent devenir des praticiens accrédités au Triple P doivent d’abord suivre une formation rigoureuse, clôturée d’un examen. L’approche implique des travailleurs sociaux, des éducateurs, des psychoéducateurs et des psychologues», poursuit la coordonnatrice.

«Le comité local Triple P regroupe la Maison de la famille, le CPE La Chanterelle, le CPE Patro Bouts d’Choux, le Patro de Charlesbourg, la garderie Les Petits Mosquitos et Les Amis du Lac, la Commission scolaire des Premières-Seigneuries, le R.A.F.A.L., le CIUSSSCN par son Programme jeunesse, ainsi qu’un parent de la communauté. Les activités proposées sont offertes à tous les parents, peu importe l’arrondissement et même la ville où ils demeurent», conclut France Landry.

Une série de conférences publiques et gratuites se déroule actuellement sur tout le territoire et ce, jusqu’au 24 mai. Entre autres, on y découvrira les pratiques parentales positives qui permettent d’améliorer notre relation avec notre enfant. Une seconde conférence portera sur les outils pour aider notre enfant à acquérir des valeurs et des habiletés sociales importantes puis, une troisième conférence traitera de la gestion des émotions de l’enfant. Pour connaître tous les détails relatifs aux différentes activités proposées par le programme Triple P, consultez le site internet parentspositifs.ca.

France Landry, coordonnatrice du programme au CIUSSSCN.

Photo TC Media – Rénald Létourneau

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *