Actualités
15:13 17 janvier 2018 | mise à jour le: 17 janvier 2018 à 15:13 temps de lecture: 3 minutes

Entrepreneure à 8 ans

La petite Florence Labbé a lancé son projet entrepreneurial il y 2 ans, alors qu’elle était âgée de 6 ans. Tout ça a commencé dans sa classe à l’école de l’Escalade, à Charlesbourg, quand un camarade de classe a égaré sa dent. 

Florence Labbé avec un sac à dents.

Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier

«Un garçon de ma classe a perdu une dent et on n’avait plus de sac, alors on a décidé de faire des sacs à dents», raconte la jeune fille. Ce sont les grands-mères des élèves qui ont mis la main à la pâte pour concevoir les petits sacs, dans lesquels on retrouve un flacon de poussière de fée des dents.

«Si la personne ne trouve plus sa dent. Elle met de la poudre magique à l’endroit qu’elle pense qu’elle l’a perdue. Comme moi, j’avais perdu ma dent en classe, j’ai mis de la poudre et la fée des dents l’a retrouvée», explique avec conviction la petite Florence, qui a pu trouver, le lendemain matin, de la monnaie dans le sac à dents glissé sous son oreiller.

Florence Labbé raconte d’où vient ce partenariat avec la fée des dents pour se procurer de la poussière magique: «On avait laissé un message à la secrétaire de l’école. Elle est allée le porter à la malle pour que la fée des dents le reçoive. Pis là, le lendemain matin, il y a une éducatrice qui s’appelle Chantal qui est venue nous porter la poudre magique que la fée des dents nous a donnée».

Au gala régional Capitale-Nationale d’OSEntreprendre, Florence et ses amis ont remporté le 1er prix, ainsi que le premier prix à l’échelle locale. Même deux ans après cet honneur, ils continuent à vendre leurs sacs au coût de 5$. «On donne les sous à des enfants qui ont perdu leurs parents», explique Florence. En effet, les sous qui ne servent pas à la production des sacs vont à l’organisme Deuil-Jeunesse, également situé à Charlesbourg.

Les sacs seront disponibles très bientôt sur le site internet de Nanö collection, une ligne de vêtements pour enfants, confirme la mère de la jeune fille. 

Florence en compagnie de Louis Massicotte, chef de la direction du Village Vacances Valcartier et président d’honneur du Défi OSEntreprendre.

Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *