Actualités
15:14 27 janvier 2018 | mise à jour le: 27 janvier 2018 à 15:14

Tout pour faire du vin maison à Charlesbourg

Même si les vins artisanaux, dits vins maison, n’ont pas toujours eu une grande cote de popularité, Karl St-Pierre, propriétaire des boutiques Le Vignoble, croit que le vent est en train de tourner.

Les gens peuvent préparer leur vin directement en magasin et le laisser sur place pour la fermentation avant de revenir pour l’embouteiller.

Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier

M. St-Pierre souhaite démentir les légendes urbaines selon lesquelles le vin maison donne mal à la tête et a mauvais goût. «Les gens pensent que le vin maison est fait avec de la poudre, mais en vérité, c’est fait avec du vrai concentré, importé par des compagnies qui possèdent des vignobles», explique-t-il, en ajoutant qu’il est maintenant possible de se procurer des concentrés de grande qualité.

Pour les maux de tête, il soutient qu’il s’agit d’une légende urbaine puisque les vins maison contiennent beaucoup moins de sulfites que la plupart des vins commerciaux. Pour les personnes plus sensibles à cet antioxydant et antimicrobien, la fabrication de son propre vin permet d’en ajuster la teneur tout en étant guidé par son commerçant afin de ne pas faire de compromis sur la qualité du produit.

La production de vin artisanal coûte entre 3$ et 6$ la bouteille et chaque recette donne 30 bouteilles. «Les gens vont dans les grandes surfaces et paient 12$, 15$ par bouteille. En le produisant soi-même, on peut se permettre d’ouvrir deux ou trois bouteilles par semaine», note  Karl St-Pierre.

Dans les boutiques Le Vignoble, les clients peuvent acheter tout ce qu’il faut pour produire leur vin à la maison, ou encore utiliser le service de vinification et d’embouteillage sur place. Il est également possible de fabriquer son propre porto aromatisé, et même du mousseux.

Un intérêt grandissant

M. St-Pierre a ouvert sa première boutique, à Saint-Nicolas, il y a 27 ans. Rapidement trop à l’étroit, il s’est ensuite installé à Saint-Rédempteur, dans des locaux qu’il a dû agrandir à deux reprises, sans compter l’acquisition de la succursale de Charlesbourg, en 2008.

Auparavant, la boutique de Charlesbourg était opérée par un autre propriétaire sous le nom de Maison Vinec. Cette boutique était déjà établie depuis plus de 20 ans dans le secteur. «C’était un pionnier dans la fabrication de vin maison à Charlesbourg», mentionne M. St-Pierre.

Pendant ces 27 années en affaires, il a pu constater un intérêt grandissant envers le vin artisanal, mais aussi pour la production de bière, surtout chez les jeunes.

On retrouve, dans les boutiques Le Vignoble, tous les produits nécessaires aux brasseurs aguerris, tout comme pour ceux qui commencent et qui préfèrent travailler avec du concentré.

D’ailleurs, dans le sous-sol de la succursale de Saint-Rédempteur, on retrouve tout l’équipement et les pièces d’entreposage qui servent à la préparation, à la fermentation et la filtration du vin, ainsi que l’équipement pour brasser de la bière. 

Le Vignoble de Charlesbourg est situé au 13060, boulevard Henri-Bourassa.

Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *