Actualités
19:33 14 septembre 2010 | mise à jour le: 14 septembre 2010 à 19:33 temps de lecture: 4 minutes

Le Patro de Charlesbourg inaugure le terrain synthétique multisport Gérard-Chiquette

Fondé par les religieux de Saint-Vincent de Paul avec pour mission le développement humain par le biais d’activités sportives, le Patro de Charlesbourg a rendu hommage à l’un d’entre eux, ce matin, en procédant à l’inauguration officielle du terrain synthétique multisport Gérard-Chiquette, en mémoire de celui qui a consacré sa vie à la jeunesse. Réalisé au coût de 3 M $, ce nouvel équipement sportif a suscité la concertation de six partenaires pour le mieux-être de la collectivité.

Le président du conseil d’administration du Patro, Patrick Greer, a profité de l’occasion pour souligner que l’organisme était très fier d’accueillir un projet de cette envergure pour répondre aux besoins de la communauté, autant de la nombreuse clientèle qui fréquente le Patro que les étudiants du campus Charlesbourg du Cégep Limoilou et de la Polyvalente de Charlesbourg pour les cours d’éducation physique ou ceux qui évoluent dans des équipes de rugby, football, soccer et ultimate frisbee.

 

Les députés fédéral de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, Daniel Petit, et provincial de Charlesbourg, Michel Pigeon, adjoint parlementaire à la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ont rappelé les contributions financières de 1 M $ de leur gouvernement qui sont venues s’ajouter à celles de 342 234 $ de la Ville de Québec, de la Fondation du Cégep Limoilou et de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries pour assurer la réussite du projet. Le Patro de Charlesbourg participe également au financement pour un montant de 1 157 581 $.

Des nouvelles infrastructures modernes

Le Terrain Gérard-Chiquette offre maintenant à la collectivité des infrastructures modernes comprenant une surface synthétique triple lignage pour du football, du soccer à 11/ 2 Star et soccer à 7, une piste piétonnière asphaltée au pourtour du terrain synthétique, une surface asphaltée intégrée à la piste piétonnière pour gradins temporaires, un pavillon technique, un pavillon de rangement avec préau, un système d’éclairage, un tableau indicateur et des tableaux de mise en jeu pour le football. L’installation d’environ 10 unités de gradins d’une capacité de 50 spectateurs chacune complète l’ensemble du projet. Pour la directrice de la Polyvalente de Charlesbourg, Lise Breton, cette installation représente une nouvelle formidable pour les jeunes sportifs qui pourront pratiquer des sports qu’ils adorent dans un contexte professionnel. «Les élèves de nos 18 équipes, notamment en football et en soccer, profiteront de ce terrain pour améliorer et faire éclore leurs talents. Notre école dévoilera également cet automne sa toute première équipe de football juvénile, les Huskies, créée grâce à la mise en place de ce terrain», a précisé Mme Breton.

Botté d’envoi des Titans le 19 septembre

Invitée à prendre la parole, la conseillère du district «du Trait-Carré» et maire suppléant de la Ville de Québec, Michelle Morin-Doyle, a mentionné que ce nouvel équipement représente le quatrième terrain synthétique implanté sur le territoire de l’arrondissement de Charlesbourg. «Depuis le printemps 2006, ce sont dix terrains synthétiques extérieurs qui ont été aménagés sur le territoire de la ville, ce qui est digne de mention. D’autres projets semblables devraient se concrétiser sous peu, dont celui au parc Victoria», a déclaré Mme Morin-Doyle. Le président de la Fondation du Cégep Limoilou, Sylvain Tremblay, a conclu l’activité en invitant les amateurs de football à assister au botté d’envoi du premier match des Titans qui aura lieu le dimanche 19 septembre à 14 h. À sa première saison l’an dernier, l’équipe a remporté le Bol d’or en deuxième division après un parcours sans faute. Elle amorce cet automne son deuxième calendrier dans la division 1, ce qui s’avère tout un exploit pour ceux qui suivent le football de niveau collégial.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *