Actualités
14:58 27 décembre 2017 | mise à jour le: 27 décembre 2017 à 14:58 temps de lecture: 3 minutes

La duchesse qui veut redonner

Samantha-Kim Cantin ne pensait jamais que sa candidature comme duchesse allait être retenue. Or, elle a été déléguée représentante du duché de Charlesbourg, l’arrondissement où elle a vécu pendant sept ans. 

La femme de 22 ans est comblée de la chimie entre les duchesses. «On s’entend super bien!»

Photo TC Media – Charles Lalande

La jeune femme de 22 ans profite de l’expérience pour redonner à une cause qui lui tient à cœur. Elle a choisi de s’associer au Carrefour familles monoparentales de Charlesbourg.

Le carrefour a pour mission d’offrir l’accueil, l’aide et le soutien aux personnes qui vivent une rupture de la famille ou du couple en favorisant l’amitié, l’entraide mutuelle et l’épanouissement personnel par le biais d’activités socialisantes, ainsi que de soutenir ces personnes et de défendre les droits des familles monoparentales.

L’argent amassé grâce à la vente de bougies dans son duché servira à acheter du matériel scolaire aux enfants dans le cadre du projet Retour à l’école.

Joueuse de volleyball

Au secondaire, elle a fréquenté l’école Jean-de-Brébeuf, à Limoilou. À sa sortie du primaire, elle avait été refusée dans la concentration musique. «J’étais déboussolée. Je voulais être avec mes amies, se souvient-elle en riant. Finalement, la petite fille qui faisait du soccer AAA avec les garçons, du taekwondo et de la natation s’est inscrite en concentration volleyball et athlétisme.»

Une décision payante pour celle qui a par la suite défendu les couleurs des équipes de volleyball des Élans de Garneau et du Rouge et Or de l’Université Laval.

En volleyball de plage, elle a remporté le bronze au Championnat provincial des 18 ans et moins en 2013 avant de joindre l’équipe nationale.

Agenda bien rempli

La gestion de l’agenda de Samantha-Kim Cantin est assez impressionnante. Étudiante à temps plein en Communication publique à l’Université Laval, elle siège sur deux comités étudiants. Elle cumule deux emplois en plus d’être duchesse, d’avoir un copain et une vie sociale!

Son rêve serait d’organiser des événements dans le milieu de la mode, mais sa présente expérience lui permet de «développer un important réseau de contacts de sorte qu’il faut se garder toutes les portes ouvertes».

Depuis que le Carnaval de Québec a ramené ses duchesses, la reine s’est promenée d’arrondissement en arrondissement. L’an dernier, c’est la duchesse de Charlesbourg, Claudine Julien, l’a emporté.

«Nous voulons répéter l’exploit! Récemment, j’ai eu l’occasion de casser la croûte avec Claudine et ce fut très agréable. Elle m’a donné plusieurs conseils, me rappelant de profiter pleinement du moment.»

Elle a fait les auditions «en secret». Elle a appris la nouvelle à sa mère trois jours avant l’annonce officielle. «Je voulais lui faire une surprise!»

Photo TC Media – Charles Lalande

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *