Actualités
15:30 20 décembre 2017 | mise à jour le: 20 décembre 2017 à 15:30 temps de lecture: 3 minutes

Expansion canadienne pour La P’tite Grenouille

Eté 2005, des entrepreneurs de Québec peaufinent avec cœur les derniers détails de l’ouverture de la toute première P’tite Grenouille à Sainte-Foy.

La P’tite Grenouille a pris place partout au Québec.

Photo gracieuseté

Par Mona Lechasseur

Plus de dix ans plus tard, la boîte à chansons compte des dizaines d’employés dans ses seize franchises, en plus d’embaucher une soixantaine de chansonniers partout dans le réseau. Le PDG des Grenouilles, Jérôme Landry, prépare avec vision son expansion hors Québec pour 2018. Cap sur une entreprise qui a le vent dans les voiles.

Laval, Sherbrooke, Lévis, Ste-Iles, Rivière-du-Loup, Baie-Comeau, Trois-Rivières… La majorité des coins du Québec possède sa P’tite Grenouille. À plus long terme, on vise Toronto, qui est la plus grande ville du Canada et la capitale de l’Ontario. Pourquoi maintenant? «Nous sommes ouverts à d’autres marchés canadiens, explique-t-il. Nous nous sommes rendus dans cette ville en septembre dernier. À notre connaissance, il n’y a pas d’offre ayant un concept comme le nôtre là-bas.»

Cette ville se démarque par sa vigueur dans les secteurs de la finance, des télécommunications, des médias et des arts, en plus d’être reconnue comme étant touristique et cosmopolite. Le succès d’une P’tite Grenouille dans la ville Reine pourrait marquer le nouveau départ de l’entreprise vers plusieurs marchés canadiens.

Chalets chics et chansonniers

L’entreprise, dont le concept est de passer du bon temps dans un espace au style chalet chic en écoutant un chansonnier dans une ambiance festive, vit une forte croissance depuis 2012, année où la première franchise a vu le jour. « Des anciens clients venus étudier à Québec nous ont proposé d’ouvrir une Grenouille dans leur coin. Le timing était bon, nous étions rendus là dans notre expansion.»

C’est maintenant seize franchises qui prennent part à l’économie locale dans les régions. «Les franchisés ont du succès, et certains veulent ouvrir d’autres succursales dans leur région. Dans les prochaines semaines, ce sera au tour de Mont-Laurier et Drummondville d’accueillir les prochaines boîtes à chansons.» Montréal verra aussi d’autres succursales ouvrir dans les prochains mois.

En plus du service de bar et de cuisine pour quelques établissements, les P’tites Grenouilles accueillent des activités de financement. L’entreprise loue aussi l’espace pour des soirées privées ou pour des bands qui veulent pratiquer leur musique.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *