Actualités
19:19 22 août 2017 | mise à jour le: 22 août 2017 à 19:19 temps de lecture: 3 minutes

CS des Premières-Seigneuries: hausse de la taxe scolaire

Les citoyens du territoire de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries verront leur compte de taxe scolaire augmenter cette année.

Le budget annuel adopté par la Commission scolaire des Premières-Seigneuries prévoit une indexation légère du taux de taxe de 1,5%.

Photo TC Media – Monica Lalancette

Par exemple, pour une résidence évaluée à 250 000$, le compte de taxes passera de 550,16 à 558,41$, soit 8,25$ de plus. En réalité, la hausse de taxes est toutefois plus élevée que cela en raison de la hausse du prix des maisons. La taxe est passée d’un taux de 0,220063 par 100$ d’évaluation à un taux de 0,223365, soit une indexation de 1,5%.

Cette hausse de taxes a divisé les membres du conseil qui sont passés au vote. Sur 11 personnes, trois s’y sont opposés.

Le président de la commission scolaire, René Dion, explique que, cette année, un peu plus de 1000 nouveaux élèves seront accueillis et qu’il faut des sous pour réaliser plein de projets qui visent la réussite éducative des élèves. «La réussite des élèves est la principale raison». 

Rappelons que la taxe scolaire sert à assumer les dépenses de gestion des établissements, de frais d’entretien et de fonctionnement des bâtiments scolaires, de transport scolaire et de gestion du centre administratif.

Une décision qui ne fait pas l’affaire de tous

Un citoyen du secteur s’est présenté à la séance du conseil des commissaires pour faire savoir son mécontentement, puisque la Commission scolaire des Premières-Seigneuries est la 5e Commission scolaire au Québec au rang des surplus accumulés.

Le président, René Dion, a toutefois expliqué que la commission scolaire ne peut piger dans ce surplus de 16M$ à sa guise. Cette année, la commission scolaire ne peut qu’utiliser 1,4M$ des surplus accumulés. «Ce sont des règles budgétaires», a-t-il ajouté.

Le citoyen pense qu’en raison de cette hausse de taxes, le nombre de mauvais payeurs sera en augmentation. À ce propos, dans les années précédentes on retrouvait environ 5 à 6% des comptes de taxes impayés. Toutefois, dans la majorité des cas, la commission scolaire parvient à obtenir les montants par des actions de recouvrement à l’interne. Pour le recouvrement à l’externe, on parle d’environ 150 dossiers sur les 93 500 comptes de taxes envoyés.

La taxe scolaire permettra de générer 56,7M$ en revenus pour la commission scolaire. Le premier versement est dû le 18 septembre et le deuxième, le 15 décembre.

Erreur informatique

Si les citoyens ont eu accès à leur compte de taxes en ligne avant même que le taux ait été voté par les commissaires, c’est en raison d’une erreur informatique.

La commission scolaire est en processus d’implantation d’un nouveau système informatique pour les comptes de taxes afin de réduire les coûts d’impression et d’envoi aux citoyens. En effet, dès l’an prochain, les contribuables pourront choisir de reçevoir leur compte de taxe à la maison ou par courriel.

Malheureusement, une section du site qui ne devait pas être accessible l’a été et certains citoyens ont eu leur compte de taxes avant l’heure. Toutefois, la commission scolaire soutient que si le taux n’avait pas été accepté au conseil, les montants auraient été changés en ligne. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *