Actualités
13:56 2 août 2017 | mise à jour le: 2 août 2017 à 13:56 temps de lecture: 2 minutes

François Blais poursuit son engagement dans la communauté

Fidèle à son habitude, François Blais, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, a tenu à s’impliquer dans un événement caritatif dans sa circonscription. 

Accompagné de sa fille Alice, François Blais a servi les hot-dog au Carrefour Charlesbourg.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Le 20 juillet dernier, il était au Carrefour Charlesbourg dans le cadre du Challenge BBQ. L’homme politique a enlevé son costard pour enfiler son tablier de cuisiner. Pendant deux heures, il s’est chargé de cuire les hot-dog pour les citoyens affamés.

«Nous avons décidé d’unir nos forces à celles de Jacques le Papetier et du Patro Charlesbourg pour offrir 175 sourires pour La Rentrée Scolaire 2017.»

Ces sourires sont des listes scolaires pour des enfants issus de 90 familles dans le besoin. L’objectif est d’amasser 12 000 $ pendant l’été afin d’offrir à 175 enfants les outils nécessaires pour maximiser leur réussite scolaire.

«Le Patro est un organisme communautaire très important pour les gens de Charlesbourg. Toute l’année, de nombreuses activités sont organisées, dont le comptoir alimentaire. C’est donc primordial d’appuyer cette cause.»

M. Blais a invité plusieurs de ses amis personnels et membres de son cabinet à l’observer gérer le BBQ aux côtés de sa fille Alice, âgée de 16 ans. «Ils voulaient un hot-dog gratuit, mais ils n’auront pas le choix de payer pour la bonne cause», a blagué le ministre en regardant ses invités.

François Blais, ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. (Photo TC Media – Archives)

Repos

Au cours de l’été, il profitera de trois semaines de vacances pour recharger les batteries avant un autre hiver fort occupé à l’Assemblée nationale. «J’ai un voyage organisé avec ma conjointe et un autre avec mes deux jumelles de 16 ans. Je vais travailler fort au cours de l’hiver, mais après tout, on fait ce travail parce que c’est plaisant!»

Gens de Charlesbourg, restez à l’affut, votre député promet qu’après ses vacances, il aura «des choses à dire». À suivre!

Charlesbourg Express, membre du groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *