Actualités
17:08 13 novembre 2012 | mise à jour le: 13 novembre 2012 à 17:08 temps de lecture: 4 minutes

Quatre candidats s’affrontent à l’élection partielle dans Saint-Rodrigue

Les citoyens du district électoral municipal de Saint-Rodrigue dans l’arrondissement Charlesbourg sont appelés aux urnes ce dimanche pour trouver un successeur à Denise Trudel, qui a été élue comme députée provinciale lors des dernières élections de septembre dernier.

Quatre candidats s’affrontent lors de cette élection, soit la représentante de Québec autrement, Marie-France Painchaud, le représentant d’Équipe Labeaume, Vincent Dufresne, ainsi que deux indépendants, Frédéric Chrétien et Michel Bélanger.

Pour Marie-France Painchaud, le vote des citoyens de Saint-Rodrigue sera déterminant en ce sens qu���il permettrait de reconnaître le parti Québec autrement comme opposition officielle au conseil municipal. La candidate formerait ainsi une équipe avec le conseiller Yvon Bussières, ce qui leur permettrait de bénéficier d’un budget significatif permettant l’embauche de personnel pour mieux appuyer la conseillère dans son travail d’analyse du travail de l’administration Labeaume.

La candidate entend servir ses concitoyens à temps plein, sans relâche, déterminée à faire connaître et défendre les préoccupations des gens de Saint-Rodrigue et non pas à faire du développement dans le centre-ville. Son objectif est de mettre son expérience de plusieurs années auprès des aînés, des jeunes, dans les milieux scolaire, communautaire, culturel et municipal au service des électeurs de son district.

Pour sa part, le candidat d’Équipe Labeaume, Vincent Dufresne, rencontrera les citoyens et les représentants des organismes de Saint-Rodrigue jusqu’à dimanche prochain, question d’être attentif à leurs préoccupations et de leurs besoins pour la prochaine année. Il s’est engagé à favoriser la construction d’un pavillon de services au parc Henri-Casault et à aménager des locaux de rangement au Centre récréatif Saint-Rodrigue.

Le candidat d’Équipe Labeaume s’attaquera également au problème de vitesse sur la rue de Gaulle, ajoutant cette artère sur la liste des rues où seront installées des photos radars mobiles au cours de l’année 2013. Contrairement à ce qu’il avait annoncé en début de campagne, Vincent Dufresne occupera ses fonctions de conseiller à temps plein s’il est élu par les citoyens de Saint-Rodrigue.

Candidats indépendants

Frédéric Chrétien se présente à cette élection partielle comme candidat indépendant, mais aussi comme chef d’un parti politique en formation, Alternative Québec. M. Chrétien note un manque d’opposition au conseil municipal. En plus de représenter les citoyens de Saint-Rodrigue, il désire être le porte-parole des jeunes électeurs, espérant que la tendance des dernières élections provinciales se poursuivra et que les jeunes s’intéresseront à cette élection partielle.

La construction d’un mur végétal aux abords de l’autoroute Laurentienne, l’amélioration des infrastructures des parcs Henri-Casault, Maurice-Lortie et Terrasse-Bon-Air de même que l’ajout de signalisation adéquate aux intersections dangereuses du territoire du district sont les éléments que Frédéric Chrétien entend privilégier si les électeurs de Saint-Rodrigue lui font confiance.

Le deuxième candidat indépendant, Michel Bélanger, est membre actif de l’Association des gens d’affaires de Saint-Rodrigue et commissaire d’école à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries depuis 2007. Il considère que le poste de conseiller municipal est le lien le plus près entre le citoyen et un élu. Il tente sa chance pour représenter les électeurs de manière à aller chercher non seulement les services auxquels les résidents de Saint-Rodrigue ont droit, mais également pour revendiquer les services auxquels ils ont droit dans la perspective de bâtir l’avenir.

La surveillance et le contrôle des dépenses municipales, la sécurité dans les rues du district, la revitalisation du district en tentant d’obtenir des subventions spécifiques ou des investissements ciblés sur la 1re Avenue, la 3e Avenue Ouest et le boulevard Henri-Bourassa, transformer la 1re Avenue en véritable rue marchande et le renouvèlement ou l’ajout d’infrastructures comme un mur antibruit sur l’autoroute Laurentienne représentent ses principaux engagements.

Charlesbourg Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *