Actualités
15:39 13 septembre 2012 | mise à jour le: 13 septembre 2012 à 15:39 Temps de lecture: 2 minutes

«Et que ça saute! 2»: deux participants de Québec à surveiller

Deux cuisiniers amateurs de Québec, Francis Laplante (Beauport) et Simon Côté (Charlesbourg) se sont retrouvés sous les feux des projecteurs lors du tournage de la saison 2 de l’émission «Et que ça saute!»

Malgré la pression intense qu’ils ont dû supporter, les participants disent avoir apprécié leur expérience qu’ils qualifient d’enrichissante. «Même si c’était une compétition culinaire, l’équipe était pas mal soudée. Je n’ai pas remarqué de rivalité Québec-Montréal. Pour les gens de Québec, on prévoit se faire une petite rencontre cet automne», a commenté le Beauportois Francis Laplante.

De son côté, le consultant en santé Simon Côté se décrit comme une personne calme en général, mais dit avoir démontré une grande motivation à performer. «J’aime les défis difficiles dans la vie. J’ai dépensé beaucoup d’énergie en peu de temps. Je me suis marié en plein milieu du tournage. Ça a été un gros mois de juillet», témoigne le participant de Charlesbourg.

«J’avais participé aux auditions de « Ça va chauffer », mais je ne m’étais pas rendu plus loin. Je crois que je me suis bien repris!», a ajouté celui qui se délecte de plats de style bistrot (tels que pizzas, pâtes et grillades)

Sous la loupe des juges

Les deux participants de Québec ont avoué que la saison 2 était plus relevée que la saison 1. «Ici, pas question d’y aller avec des recettes simples, comme le tartare de bœuf ou de saumon», explique Francis Laplante. Le Beauportois a notamment dû cuisiner du porc aux épices de l’Amérique latine. Un plat pas si évident à concocter selon lui, car tout tient dans le mélange et le dosage de certaines épices.

Selon les deux cuisiniers amateurs, les commentaires des chefs Giovanni Apollo et Martin Juneau ont fusé de manière plutôt directe, tout au long du tournage de «Et que ça saute!». «En même temps, j’ai été assez chanceux, je n’ai pas eu de « coup de marteau » épouvantable. Je m’en suis bien tiré», évalue Simon Côté.

La première émission de «Et que ça saute» a été présenté lundi dernier à V. Les émissions sont présentées les lundis à 21h.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *