Actualités
23:19 20 janvier 2015 | mise à jour le: 20 janvier 2015 à 23:19 temps de lecture: 3 minutes

Projet amendé pour le site de l’ancien couvent Sainte-Marie-des-Anges

IMMOBILIER. En latence, le projet résidentiel sur le site de l’ancien couvent Sainte-Marie-des-Anges, sur la 60e Rue, devrait bientôt passer des plans au chantier. Avec un nouveau promoteur à sa tête, Novalia, il refait surface sous une forme légèrement modifiée, pour laquelle la Ville de Québec a donné le feu vert en adoptant récemment un amendement au règlement initial pour en permettre la réalisation.

En février 2013, l’administration municipale autorisait, par voie de règlement, l’implantation d’un établissement résidentiel avec une superficie de plancher supérieure à 25 000 mètres carrés et d’un établissement majeur de santé sur le site de l’ancienne propriété conventuelle de la 60e Rue. Le promoteur, Norplex, proposait alors cinq bâtiments résidentiels de six à neuf étages, avec des aires de stationnement extérieur.

Désormais entre les mains de Novalia, le projet résidentiel dans sa version renouvelée réduit maintenant le nombre de bâtiments à trois, qui conserveront sensiblement le même nombre d’étages qu’à l’origine, pour un total de 350 appartements. Les stationnements extérieurs sont abandonnés au profit d’un stationnement entièrement sous-terrain pour chacun des bâtiments. L’ajout d’une butte-écran à la limite est permet, enfin, la séparation physique entre la nouvelle construction et le secteur résidentiel contigu.

Quant à l’établissement majeur de santé, qui investira les locaux de l’ancien couvent, il faudra attendre l’étape de la demande de permis pour connaître la nature exacte de ses activités.

Des plans au chantier

Or, c’est précisément là la prochaine étape qui attend Novalia, l’amendement au projet de règlement ayant été adopté lors du dernier conseil de ville. À propos du début du chantier, «ça devrait aller vite», a laissé entendre le promoteur qui, à l’instar d’une poignée de citoyens, était présent à la consultation publique qui a précédé la séance du conseil.

À cette occasion, des esquisses préliminaires ont été présentées, mais Novalia a préféré attendre les plans définitifs avant de les partager avec le Charlesbourg Express.

Chose certaine, pour le président de l’arrondissement et conseiller du district Saint-Rodrigue, Vincent Dufresne, «c’est un projet qui va très bien s’harmoniser dans le secteur, qui va amener une dynamique dans le quartier. De faire de la densification dans une zone déjà densifiée, c’est bien. Et on est content de l’écoute du promoteur», a-t-il réagi en référence aux ajustements de la version actualisée.

Aux questions sur l’impact de la circulation formulées par des citoyens présents, Vincent Dufresne a fait savoir qu’une étude avait été menée à l’époque de l’ancien projet, et que les répercussions avaient été jugées mineures, du moins aux heures de pointe. «Les gens qui vont vivre là, […] ça va être soit des retraités, soit des gens qui travaillent sur des horaires différents», a-t-il expliqué.

En bref

25 000 mètres carrés de superficie de plancher

3 bâtiments résidentiels

29 mètres de hauteur maximale du bâtiment principal

350 logements

45% : pourcentage minimal d’aire verte

1 butte-écran à la limite est

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *