Actualités
22:00 26 juin 2015 | mise à jour le: 26 juin 2015 à 22:00 temps de lecture: 3 minutes

Fin de la concentration en anglais à l’école Guillaume-Mathieu

ÉDUCATION. Une page d’histoire se tourne à l’école primaire Guillaume-Mathieu de Charlesbourg. La concentration en anglais, qui est en place à l’école depuis plus de 20 ans, vient tout juste de se terminer.

En effet, dès l’année prochaine, tous les élèves de la concentration anglais fréquenteront l’école de l’Escale et du Plateau, qui est présentement en chantier en vue de l’ajout de six locaux pour l’automne.

Un remaniement graduel du territoire s’était enclenché durant l’année scolaire 2013-2014, alors que la classe de quatrième année en concentration anglais avait déménagé dans les locaux de l’École de l’Escale et du Plateau. Cette année, il ne restait que les élèves de sixième à l’école Guillaume-Mathieu.

La raison de ce changement : la croissance économique et démographique de l’arrondissement de Charlesbourg. L’école Guillaume-Mathieu n’était pas en mesure de répondre à la demande des gens du quartier.

«À l’école Guillaume-Mathieu, il n’y a pas beaucoup de locaux. Nous sommes en mesure de répondre à la demande locale, mais pour ce qui était de la concentration en anglais, nous n’étions plus en mesure d’y consacrer des locaux. L’école de l’Escale et du Plateau quant à elle sera agrandie», explique Peggy Rail, professeure d’anglais à l’école Guillaume-Mathieu.

Elle poursuit en mentionnant qu’elle a un petit pincement au cœur lorsqu’elle pense qu’il n’y aura pas de concentration en anglais l’an prochain. Toutefois, Peggy Rail se console en se disant que l’anglais n’est pas mis de côté à son école.

«Nous avons longuement discuté du processus de transition. Nous allons quand même donner une place de choix à l’anglais dans notre programme d’enseignement, les élèves de sixième année se verront offrir des cours d’anglais intensifs», soutient-elle.

Un vent de changements

La concentration en anglais se poursuit à l’école de l’Escale et du Plateau. Réjean Breton, titulaire en sixième année à l’école Guillaume-Mathieu depuis maintenant 12 ans, changera d’école à l’automne. Il se dit content que le programme se poursuive, mais déçu que tout soit à recommencer. «Même si le programme reste essentiellement le même, c’est une adaptation, confie-t-il. Après 12 ans, c’était facile de travailler avec Peggy. Là, tout est à rebâtir.»

Un invité bien spécial

Pour souligner la dernière journée de cours et, par le fait même, la dernière journée de la concentration, Charles Ouellet, professeur d’éducation physique a invité quelqu’un qui connait bien la concentration en anglais, Olivier Leblanc, défenseur pour les Screaming Eagles du Cap-Breton.

Ce dernier a fréquenté l’école Guillaume-Mathieu pour suivre le programme de concentration en anglais. «Je trouve que c’est dommage que le programme prenne fin ici à l’école Guillaume-Mathieu. L’anglais c’est important aujourd’hui, il faut lui donner une place importante dans notre programme éducatif. Heureusement, il y a un souci de continuité», conclut-il.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *