Actualités
19:30 12 novembre 2015 | mise à jour le: 12 novembre 2015 à 19:30 temps de lecture: 2 minutes

Réintégration de la nature aux abords des autoroutes

TRANSPORT. Le ministère des Transports du Québec intègre désormais des efforts de réhabilitation de la nature dans ses travaux de réaménagement routier. Il en a fait sa plus récente démonstration par l’intégration d’un immense bassin de rétention installé en bordure de l’échangeur Laurentienne et Félix-Leclerc, au terme de la phase I du vaste projet de réfection des infrastructures.

Bien visible lorsqu’on emprunte la bretelle menant de Laurentienne Sud à Félix-Leclerc Ouest, l’aménagement de type humide comporte une vaste étendue d’eau. Celle-ci est parsemée d’arbres morts ébranchés et de rochers émergents, servant de perchoirs et de points de ravitaillement aux oiseaux de passage.

«Dans le bas de cette longue pente qui descend depuis les limites de Lebourgneuf et Charlesbourg, il avait été convenu avec les autorités de la Ville de Québec de la nécessité d’y aménager un bassin de rétention. Celui-ci est de type humide, donc il contiendra toujours de l’eau. Il en existe aussi de type sec, qui se remplissent lors de fortes pluies», explique Guillaume Paradis, porte-parole du MTQ à Québec.

Selon lui, les préoccupations du ministère pour ramener un aspect naturel aux abords des autoroutes après ses interventions de réaménagement sont partagées par les résidents et commerçants à proximité, aussi bien que par la population en générale. De plus, les bretelles d’autoroutes sont des endroits propices pour le faire. Le terrain a bien peu d’autres usages potentiels.

L’ajout de perchoirs et de roches dans l’aménagement du bassin de rétention humide situé au sud de la rue Bouvier a coûté environ 10 000$. Ce montant était prévu et intégré au budget global du projet de réaménagement de l’échangeur Laurentienne et Félix-Leclerc estimé à 38M$.

Échanciers du projet

-Arrêtés pour l’hiver, les travaux reprendront au printemps 2016 -Remplacement du 2e viaduc Félix-Leclerc Ouest avant la fin 2016 -Réaménagement final des bretelles de l’échangeur complété à l’été 2017

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *