Actualités
15:23 1 avril 2014 | mise à jour le: 1 avril 2014 à 15:23 temps de lecture: 3 minutes

À quoi s’attendre pour le 350e anniversaire de fondation de Charlesbourg?

À moins d’un an du 350e anniversaire de fondation de Charlesbourg, le comité organisateur travaille activement à l’élaboration d’une programmation diversifiée, rassembleuse et inclusive. René Cloutier, président du comité, a accepté d’en livrer un aperçu au Charlesbourg Express, en primeur.

Encore provisoire, le calendrier de festivités s’annonce garni avec, au minimum, une activité mensuelle prévue à l’horaire, confirme d’abord M. Cloutier. Le coup d’envoi sera donné en février 2015, en écho aux premiers colons qui ont débarqué, ce même mois en 1665, pour ériger le premier village de Nouvelle-France à l’intérieur des terres.

En mars, 350 chanteurs répartis dans une dizaine de chorales animeront l’église Saint-Rodrigue dans le cadre des Choralies. Un parc pourrait quant à lui être l’hôte de la fête du Mai, une tradition du Moyen Âgeque le comité organisateur envisage de ressusciter par la plantation d’un orme, emblème de la Ville de Québec qu’on retrouve en grandes quantités dans l’arrondissement. Des hémérocalles – fleur officielle de Charlesbourg – embelliront également plusieurs lieux publics.

Une fête populaire viendra souligner la fin de l’été, lequel aura été marqué par la fête nationale et la fête de la ville de Québec. Les derniers mois de l’année seront pour leur part égayés par les traditionnelles célébrations de l’Halloween et de Noël au Trait-Carré, mais amplifiées pour l’occasion.

Si les lieux des événements ne sont pas encore tous déterminés, le comité organisateur entend rayonner sur l’ensemble du territoire de Charlesbourg.

Entre fête et histoire

«Notre but, c’est que la population se souvienne de ses origines, de la vie de ses ancêtres. […] C’est faire connaître des personnages, des événements», souligne au passage René Cloutier. Il annonce d’ailleurs la présentation, en 2015, de quatre conférences spéciales dans le cadre de la programmation de la Société d’histoire de Charlesbourg, dont il est le secrétaire. Outre celle-ci, d’autres organismes sont susceptibles de se joindre à la fête, comme la Fabrique Saint-Charles-Borromée et le Moulin des Jésuites.

Chose certaine, conclut M. Cloutier, le calendrier, bien que préliminaire, montre un «bel équilibre entre fête et histoire». En ce sens, il estime que le comité organisateur réussit son pari.

Concours

Deux concours seront lancés en vue du 350e anniversaire. D’une part, le comité organisateur souhaite élire une chanson-thème qui sera interprétée par les 350 chanteurs des Choralies. D’autre part, la Ville de Québec sollicitera les artistes visuels pour la réalisation d’un monument souvenir, une œuvre moderne non figurative. Plus de détails à venir.

Objets à collectionner

Des épinglettes à l’effigie du 350e anniversaire seront mises en circulation au printemps. À l’automne, des calendriers composés de photos anciennes devraient à leur tour faire leur apparition. La vente de ces objets à collectionner servira en même temps à financer les activités.

À la recherche de bénévoles

À ce stade des préparatifs, le comité organisateur sollicite la collaboration de bénévoles pouvant s’impliquer auprès de différents comités ou à titre d’ambassadeurs afin de solliciter des commerces de proximité. Pour les intéressés, il suffit de soumettre sa candidature à charlesbourg350@outlook.com.

Comité organisateur

Outre René Cloutier qui agit comme président, le comité organisateur du 350e de Charlesbourg est composé de Dave Dombrowski (vice-président), Jean Bédard (trésorier), Vanessa Guy (secrétaire), Véronique Morin, Mireille Caron, Denis Servais, André Cantin, Amélie Aubet et Simon Sévigny (administrateurs).

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *