Actualités
21:49 11 mars 2014 | mise à jour le: 11 mars 2014 à 21:49 temps de lecture: 4 minutes

Voûtes souterraines dangereuses: « Un vent de panique injustifié ! »

La nouvelle diffusée par certains médias, aujourd’hui, affirmant que les voûtes souterraines dans le quartier Courville de l’arrondissement Beauport et le secteur ouest de Boischatel étaient dangereuses, a semé un vent de panique chez les citoyens que l’on estime injustifié, selon les données inscrites dans un rapport d’analyse réalisé par une firme d’experts dans le domaine.

«Les grandes lignes de ce rapport ont déjà été transmises à une centaine de citoyens des secteurs concernés lors d’une séance d’information publique en juin 2013 au Centre de loisirs Monseigneur-De Laval. Le message était clair et rassurant à la fois. Je ne comprends pas qu’on en fasse maintenant des gros titres et dramatise sur ce sujet. On vient de créer un vent de panique injustifié dans la population», a mentionné au Beauport Express la conseillère en communications à la division des relations avec les citoyens à l’arrondissement de Beauport, Danielle Caron, en réaction à la publication de cette nouvelle parce qu’il n’y a rien de nouveau jusqu’à présent dans ce dossier.

Des voûtes stables

Lors de cette rencontre, dont le Beauport Express a fait largement état dans ses pages l’an dernier, la Ville avait déjà identifié environ 500 mètres de grottes, des failles pouvant aller jusqu’à un mètre de largeur, dans un secteur de 15 kilomètres carrés délimité par la rivière Montmorency au nord, le cimetière de Courville à l’ouest, le Manoir Montmorency à l’est et le boulevard des Chutes au sud. Ces voûtes étaient considérées stables en raison d’une bonne épaisseur de matière solide entre les failles et la surface du sol.

Pour en savoir davantage, la Ville avait annoncé avoir mandaté l’Institut national de la recherche scientifique pour cartographier les grottes, documenter les autorités municipales sur l’environnement et les impacts des grottes en vue d’émettre des recommandations sur les moyens de contrôle et de suivi à déployer. Cette étude devrait être complétée d’ici la fin de l’année 2014.

Des travaux ont été réalisés l’automne dernier par des employés municipaux qui ont procédé à la construction d’une dalle de béton pour consolider l’avenue Larue , à l’est de la Sylvio. La réfection complète de la rue du Grand-Sault a aussi été effectuée.

Aucun mouvement à Boischatel

Du côté de Boischatel, on ne rapporte aucun mouvement au niveau des voûtes souterraines, qui sont bien connues et cartographiées. «Il n’y a absolument rien qui a bougé là-dedans», souligne le maire de la municipalité, Yves Germain, qui a fait des vérifications auprès de son équipe mardi matin. On ne rapporte à Boischatel aucun incident sur les secteurs construits se trouvant au-dessus de voutes souterraines.

M. Germain rapporte toutefois que depuis quelques années, le débit de la rivière Montmorency dans le secteur connu sous le nom du voile de la mariée est beaucoup plus important depuis quelques années. «Même pendant les périodes sèches, il y a presque autant d’eau dans le voile de la mariée que dans la chute elle-même», souligne-t-il.

M. Germain se demande si les travaux pour surélever le barrage sur la rivière n’ont pas donné accès à des grottes du côté de Beauport où l’eau ne s’était plus rendue depuis plusieurs années. Si tel est le cas pour les voisins, ça ne l’est pas pour Boischatel, rassure le maire.

Les citoyens peuvent consulter la version vulgarisée du rapport des experts sur le site http://ville.quebec.qc.ca/publications/arrondissements.aspx#beauport , section arrondissement de Beauport, dépliant sur les grottes de Courville juillet 2013. Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *