Charlesbourg Express
11:01 8 février 2021 | mise à jour le: 8 février 2021 à 11:01 temps de lecture: 4 minutes

Priorités de Vincent Dufresne: tracé du tramway et vitesse diminuée

Priorités de Vincent Dufresne: tracé du tramway et vitesse diminuée
Photo: /Photo gracieusetéVincent Dufresne a hâte de retrouver des événements avec les citoyens «en vrai».

Politique. Afin de les entendre sur cette année si particulière qui vient de se terminer et sur la nouvelle qui commence, le Charlesbourg Express offre une tribune aux élus du secteur, qui ont ainsi l’occasion de faire valoir leurs priorités. Cette semaine, nous vous présentons le président de l’arrondissement Charlesbourg, Vincent Dufresne, élu de l’Équipe Labeaume dans le district Saint-Rodrigue.

Quel bilan faites-vous de l’année 2020?

«L’année 2020 fut spéciale. Elle nous a fait voir le meilleur comme le pire. La mort, la maladie, les deuils mais aussi la résilience, la collaboration, la créativité, la simplicité et l’amitié.

En termes de réalisations dans le district de Saint-Rodrigue, notons le nouveau terrain de baseball synthétique, les jeux d’eau et les modules de jeux au Parc Henri-Casault, la réfection de la surface de jeu du terrain de baseball du Parc Maurice-Lortie et les nouveaux terrains de tennis au Parc Maria-Goretti.

En matière de sécurité routière, j’ai vu au renforcement de la sécurité aux abords de l’école la Fourmilière, à la mise à niveau importante des chaussées et des infrastructures souterraines ainsi qu’à l’ajout de trottoirs, notamment sur la 70e Rue Ouest et à l’aboutissement de l’ajout du trottoir qui sera enfin construit au printemps sur l’avenue de Gaulle.

En matière de qualité de vie, l’aménagement de rues partagées en concertation avec les citoyens ainsi que la bonification du réseau cyclable dont le projet pilote de vélo hivernal sur le Corridor des cheminots sont d’importants dossiers.

Personnellement, il s’agit aussi de l’année à laquelle j’ai accepté, à la demande du Maire, de prendre la présidence du Conseil de ville.

Notons aussi l’excellent travail de mes collègues Michelle Morin-Doyle et Patrick Voyer. Il y a eu l’installation de chauffe-eau et d’équipements d’accessibilité universelle pour les piscines de l’Arpidrome et Bourg-Royal, le remplacement de la dalle, du tableau d’affichage et du système de son de la patinoire de l’Arpidrome. Aussi les nouveaux parcs de l’École-du-Nord (Rivière-Jaune) et des Nations, l’amélioration des terrains de basketball aux Parcs Saint-Viateur, Maurice-Dorion et Chabot. Il ne faut pas aussi oublier  la reconversion du presbytère Saint-Pierre-Aux-Liens, devenu le Centre Gracia-Boivin».

Votre plus grand défi?

«Modifier et réorganiser toute la façon de faire lors de la présidence des conseils de ville et des conseils d’arrondissement, puisqu’ils ont dû se tenir en visioconférence selon l’arrêté ministériel.

Mon plus grand défi humain fut de ne plus avoir de contact auprès des citoyens et citoyennes. Particulièrement au sein des résidences pour ainés au Cour et Manoir de l’Atrium ainsi qu’au Jardin de la Noblesse».

Votre plus grande satisfaction?

«L’accomplissement de sept ans de travail pour l’obtention d’un budget pour la construction d’un trottoir sur l’avenue de Gaulle. Plusieurs jeunes familles habitent le secteur ainsi que plusieurs marcheurs. Il faut être patient parfois en politique mais il ne faut jamais abandonner».

Vos dossiers à traiter en priorité pour Charlesbourg en 2021?

«2021 est sous le signe de l’espoir en matière de reprise des activités normales suivant la fin de la pandémie. C’est ce que je souhaite le plus rapidement possible car je m’ennuie des activités en compagnie des citoyens de Charlesbourg.

La diminution de la limite de vitesse sur les rues des quartiers résidentiels à 40 km/h plutôt que 50 est aussi dans mes priorités afin de répondre aux nombreuses demandes de la part de citoyens. Le tracé du Tramway entre l’axe de la 41e Rue et de la 76e Rue est aussi d’une importance cruciale. Je tiens d’ailleurs à remercier le Conseil de quartier des Jésuites ainsi que tous les citoyens qui m’ont fait part de l’importance de préserver le tracé dans notre arrondissement afin de favoriser l’apport économique de notre arrondissement et bien entendu, l’augmentation de la fréquence du service de transport collectif dans un secteur où la demande est forte. Les travaux reliés à la mise en place de ce réseau de transport structurant permettront aussi la mise à jour de nos infrastructures souterraines (égouts et aqueduc) le long du tracé».

 

 

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *