Charlesbourg Express
10:24 22 janvier 2021 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 12:26 Temps de lecture: 3 minutes

Combat pour le déneigement d’un sentier piétonnier

Combat pour le déneigement d’un sentier piétonnier
Photo: Photo gracieuseté

ACCESSIBILITÉ. Depuis 2018, Cloee Lamarre, citoyenne de Charlesbourg, réclame à la Ville de Québec le déneigement du chemin piétonnier situé entre l’avenue de Vienne et le boulevard Guillaume-Mathieu, presque impraticable l’hiver. Malgré une pétition de 79 noms, l’administration municipale soutient ne pas pouvoir le déneiger en raison de la proximité des terrains privés sur lesquels la neige n’aurait pas le choix d’être soufflée.

En plus de faciliter les déplacements piétonniers entre l’école Guillaume-Mathieu, les Loisirs Guillaume-Mathieu ainsi que les infrastructures sportives du même nom (patinoire, glissades), le sentier donne aussi sur un arrêt d’autobus desservant les parcours 39 et 139.

Pour Cloee Lamarre, résidente du secteur et maman de trois enfants dont l’aîné fréquente l’école, la neige qui s’accumule sur ce sentier «très achalandé» devrait être enlevée et la Ville devrait s’assurer de ne pas souffler la neige du boulevard devant l’entrée du chemin. La mère de famille soutient qu’elle s’est déjà retrouvée en fâcheuse posture alors qu’elle était enceinte, tirait sa fille handicapée dans un traîneau avec son fils, l’année dernière.

«C’est quasiment impossible de monter la montagne de neige [à cause de la neige soufflée qui s’accumule à l’entrée]. Ça fait une glissade que les enfants empruntent, qui arrive directement sur le boulevard», s’inquiète la résidente.

Cloee Lamarre soutient avoir l’appui de l’école adjacente, du conseil de quartier des Jésuites et des Loisirs Guillaume-Mathieu voisins. Elle croit qu’une simple gratte à trottoir pourrait permettre de dégager le sentier et le rendre accessible, au moins du côté du boulevard Guillaume-Mathieu puisque son père, résident adjacent au sentier, s’occupe déjà personnellement de déneiger l’entrée du chemin du côté de l’avenue de Vienne.

Les extrémités du sentier seront abaissées

La Ville explique qu’il s’agit d’un sentier de 75 mètres de long dont certains bâtiments sont situés à moins de deux mètres. «Il ne peut pas être déneigé puisqu’il n’y a aucun espace pour stocker la neige et que la Ville ne peut la souffler sur les terrains privés. Il y a donc une incapacité physique à déneiger ce sentier au long. Toutefois, la Ville a convenu d’abaisser les extrémités du sentier en phase d’enlèvement de la neige, de façon à y faciliter l’accès aux piétons», a expliqué Wendy Whittom, conseillère en communications pour la Ville de Québec.

Dans une lettre adressée à Mme Lamarre et transmise au Charlesbourg Express tout récemment, Michelle Morin-Doyle, conseillère municipale du secteur confirme que la Ville s’engage en effet à ne pas souffler la neige de la rue sur le sentier «dans la mesure du possible» et d’abaisser les extrémités.

Une montagne de neige se trouve à l’entrée en raison de la neige soufflée.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *