Charlesbourg Express
13:53 7 janvier 2021 | mise à jour le: 7 janvier 2021 à 13:53 temps de lecture: 4 minutes

Des maquettes pour sensibiliser au patrimoine bâti

Des maquettes pour sensibiliser au patrimoine bâti
Photo: Photo Métro Média - Archives

Histoire. Édouard Kelly, l’auteur d’une quinzaine de maisons miniatures qui retracent l’histoire des premières demeures et familles de la rue du Vignoble, vient de faire don de sa collection à la Société d’histoire de Charlesbourg. Celle-ci en fera une exposition permanente et créera un fonds documentaire au nom de M. Kelly.

Édouard Kelly a organisé un mini musée dans sa maison annexe en 2014, afin que les gens puissent visiter l’exposition de maquettes en découvrant l’histoire du quartier et des familles fondatrices.

«J’ai été malade dans les deux dernières années. Progressivement, mon rêve de faire découvrir la collection à la population s’en est allé. La Société d’histoire les voulait et je sais qu’elles y seront bien protégées», confie l’artiste manuel.

Kelly a documenté ses œuvres de façon approfondie. «J’ai retracé l’histoire des maisons à partir de la concession des Jésuites en 1695». La naissance des fermes qui ont composé majoritairement la rue du Vignoble et des quatre familles souches, les Proteau, Déry, Paradis et Bédard y est décrite.

Édouard Kelly a commencé son travail de maquettes car il trouvait qu’on parlait beaucoup du Trait-Carré et pas assez de son coin.

«C’est d’une grande valeur pour l’histoire. J’attendais que quelqu’un s’y intéresse. J’ai cédé la collection par contrat notarié. Cela sera toujours écrit collection Édouard Kelly, précise l’octogénaire. Mon but a toujours été que ça soit utile à l’histoire».

Les petites maisons sont toujours en place dans le mini musée situé dans la maison d’été du domaine de M. Kelly. Le transfert dans les locaux de la Société d’histoire se fera d’ici quelques semaines ou mois.

La Société d’histoire créera un fonds documentaire

La SHC s’est réjouie du don de M. Kelly et en a fait mention sur la page Facebook de l’organisme. «Par ce geste, M. Kelly désire perpétuer l’œuvre de toute une vie consacrée à la connaissance et à la mise en valeur de l’histoire de la rue du Vignoble, anciennement désignée comme le rang de la Commune, et ouvert à la colonisation dès 1695», peut-on lire.

«La documentation fournie par M. Kelly est une mine d’or. Il y a un travail d’indexation, de classement et de numérisation à entreprendre cependant», explique Marc-André Bluteau, responsable du dossier à la Société d’histoire de Charlesbourg. M. Bluteau voit la future exposition permanente qui prendra forme dans les locaux de la SHC comme un excellent outil de sensibilisation au patrimoine bâti pour la population et espère pouvoir ouvrir cette présentation au public l’été prochain «sous toutes réserves». Il ajoute qu’une entrevue a été réalisée avec Édouard Kelly comme témoignage vidéo à intégrer à la future exposition. «On souhaite présenter les maquettes comme des témoins du passé et non juste comme des maquettes. Grâce au travail de M. Kelly, le patrimoine bâti de la rue du Vignoble sera mis en valeur. On veut aussi montrer que Charlesbourg est un milieu ancien, agricole, dont les terres nourricières fournissaient le Vieux-Québec», fait-il valoir.

Avec ce don important, la Société d’histoire de Charlesbourg créera un fonds documentaire bien identifié au nom de M. Kelly et qui pourra être consulté au bénéfice de la connaissance en histoire.

«On est ravi, c’est magnifique. Ça nous donne un second souffle, on va préparer la relance avec cette exposition», conclut l’ancien président de la SHC dont les locaux sont fermés au public en raison de la pandémie.

«Ça nous donne un second souffle, on va préparer la relance avec cette exposition»
-Marc-André Bluteau, responsable du dossier à la SHC.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *