Actualités
09:26 6 janvier 2021 | mise à jour le: 22 décembre 2020 à 10:51 temps de lecture: 4 minutes

Les moments marquants de 2020 (3/4)

Les moments marquants de 2020 (3/4)
Photo: FOTQGRAFSKI KOBUSINSKI-602603997/Photo 123 RF

Rétrospective. En ce début de nouvelle année, le Charlesbourg Express vous propose de revenir sur les moments marquants de l’année. Revivez les coups de cœur ou vibrez de nouveau à la lecture des événements qui ont frappé fort l’arrondissement.

MAI (suite)

Le Golf de la Faune plein à craquer

Quelques sports individuels et sans contact ont pu reprendre dans le cadre du déconfinement, dont le tennis et le golf, pour le plus grand plaisir des propriétaires de terrains. C’est le cas du Golf de la Faune où une clientèle plus diversifiée que jamais fait également son apparition, dans la fébrilité de recommencer une activité sportive et divertissante.

Le golf a été l’un des premiers sports à déconfiner et a pu accueillir de nombreux clients. /Photo Métro Média – Archives

Juin

Une rentrée à Fierbourg

Habituellement plutôt tranquille à cette période de l’année scolaire qui tire à sa fin, le centre de formation Fierbourg bouillonne en juin. 484 nouveaux élèves y ont fait leur entrée pour suivre le programme accéléré et rémunéré pour devenir préposé aux bénéficiaires en CHSLD.

Plus de 1700 candidats ont postulé pour suivre la formation à Fierbourg. Les entrevues de sélection et les choix finaux ont été effectués par le CIUSSS de la Capitale-Nationale. La moitié des élèves suit le programme de jour, l’autre de soir en 22 groupes.

Une première cohorte rémunérée de préposés aux bénéficiaires a vu le jour à Fierbourg, afin de répondre aux besoins gouvernementaux. /Photo Métro Média – Archives

La future école secondaire sera prête en 2023

Comme le révélait en primeur en septembre 2019 le <@Bi>Charlesbourg Express<@$p>, le lieu d’implantation de la nouvelle école secondaire a été confirmé et on a appris qu’il prendrait place principalement sur le stationnement de l’ancien zoo. On y prévoit 48 classes qui pourront accueillir 1000 élèves.

Dans le document d’appel d’offres de la Société québécoise des infrastructures (SQI), on apprend que la construction de la nouvelle école, dont le coût s’élève à 96M$, doit débuter bientôt. La date de livraison est prévue pour novembre 2023 et l’emplacement devrait comprendre un atrium, deux gymnases et une place publique.

L’emplacement de la nouvelle future école secondaire a été confirmé sur les terrains de l’ancien zoo. /Photo Métro Média – Archives

Juillet

Le presbytère Saint-Pierre devient le centre de loisirs Gracia-Boivin

Les travaux de rénovation majeurs du presbytère Saint-Pierre sont terminés. L’ancien lieu religieux accueille désormais plusieurs organismes de proximité et adopte le nom de centre de loisirs Gracia-Boivin, afin de rendre hommage à l’implication de la citoyenne du même nom.

Des phases subséquentes d’investissement permettront la réalisation d’un jardin communautaire et d’un parc propice aux rencontres et à la détente. Ces aménagements extérieurs devraient contribuer à créer un milieu de vie à échelle humaine favorisant la pratique d’activités conviviales comme le jardinage et les pique-niques.

Plusieurs organismes communautaires se partageront les locaux de l’ancien presbytère Saint-Pierre. /Photo Métro Média – Archives

Août

La bibliothèque Bon-Pasteur rouverte

La bibliothèque Bon-Pasteur du quartier Notre-Dame-des-Laurentides à Charlesbourg a rouvert en août après plusieurs mois de travaux. Les rénovations, représentant un investissement de 350 000$ environ, ont transformé radicalement ce lieu de lecture ouvert depuis 1982.

Une banquette, de petits bancs et des fauteuils permettent aux visiteurs de se reposer. La porte d’entrée a été déplacée afin de correspondre avec celle de l’accès au centre communautaire. De plus, une salle de bain publique a été aménagée.

Les conseillers municipaux Patrick Voyer et Alicia Despins ont inauguré le nouvel aménagement. /Photo Métro Média – Archives

Démocratiser l’usage des masques transparents

Depuis le mois d’avril, l’Association des personnes avec une déficience de l’audition (ADPA) effectue des sorties médiatiques afin de sensibiliser la population à l’importance des masques avec fenêtres pour les personnes sourdes ou malentendantes. Rapidement, le voisin d’en face de l’APDA, la boutique de loisirs créatifs Madolaine, est devenu partenaire et s’est engagé à trouver et fournir 100 000 masques transparents afin d’améliorer la communication.

Le besoin de voir la bouche et les lèvres pour les personnes malentendantes est indispensable, ce que permettent ces masques. /Photo Métro Média – Archives

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *