Actualités
09:08 2 janvier 2021 | mise à jour le: 22 décembre 2020 à 11:07 temps de lecture: 3 minutes

Les moments marquants de 2020 (1/4)

Les moments marquants de 2020 (1/4)
Photo: Kobusinski Leszek www.fotografs/Photo 123 RF

Rétrospective. En ce début de nouvelle année, le Charlesbourg Express vous propose de revenir sur les moments marquants de l’année. Revivez les coups de cœur ou vibrez de nouveau à la lecture des événements qui ont frappé fort l’arrondissement.

Janvier

La Brasserie Maltco s’installe au Marché Jean-Talon

Avec le succès du restaurant-microbrasserie Les Maltcommodes situé à Beauport, les propriétaires de l’endroit ont décidé de se lancer dans l’aventure du brassage de la bière à plus grande échelle et devenir un joueur important de l’industrie tout en offrant une expérience différente à leurs clients.

Avec la possibilité de consommer une bière pendant ses emplettes au marché Jean-Talon de Charlesbourg, les clients de la brasserie Maltco peuvent découvrir éventuellement une expérience client complètement unique avec un musée de la bière et un salon de dégustation.

Dès son ouverture, Maltco a eu le vent dans les voiles

Février

Un nouvel évêque qui vient de Charlesbourg

Martin Laliberté a grandi au sein de la paroisse Notre-Dame-des-Laurentides dans une famille engagée dans la communauté religieuse et sociale du quartier. Ordonné prêtre en 1995, il est choisi par le Pape pour devenir le nouvel évêque auxiliaire à Québec et pour assister le cardinal dans ses fonctions.

Martin Laliberté, originaire de Notre-Dame-des-Laurentides, a été choisi pour devenir évêque auxiliaire. /Photo Métro Média – Archives

Mars

La prison à perpétuité pour la mère de Rosalie

La petite Rosalie Gagnon a été sauvagement assassinée en avril 2018 et retrouvée dans une poubelle de l’arrondissement Charlesbourg. La mère de la petite Rosalie Gagnon, accusée du meurtre, devait subir un procès devant jury en avril prochain. Elle a finalement décidé de plaider coupable en mars, et la sentence qu’elle doit subir est un emprisonnement à vie. @B:Audrey Gagnon a été reconnue coupable de meurtre au 2e degré et ne sera admissible à la libération conditionnelle qu’après 14 ans de détention. La déclaration de faits devant la cour indique que la victime, alors âgée de deux ans, a reçu 32 coups de couteau et des traumatismes au visage.

La mère de la petite Rosalie a été reconnue coupable et devra purger un emprisonnement à vie. /Photo Métro Média – Archives

Québec sur pause: des élèves en aide aux aînés

Que font les élèves des écoles secondaires alors que la pandémie les force à rester chez eux? Un groupe de huit élèves de cinquième secondaire de la concentration Entrepreneuriat de l’école secondaire privée Saint-Jean-Eudes a pris les grands moyens pour se rendre utile pendant la pandémie. Ils ont mis sur pied un service d’aide pour les aînés afin de leur éviter de se rendre à l’épicerie pendant la crise du coronavirus.

À une époque où le masque n’était pas encore obligatoire, les jeunes utilisaient du désinfectant et portaient des gants. /Photo Métro Média – Archives

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *