Actualités
10:49 11 septembre 2020 | mise à jour le: 11 septembre 2020 à 10:49 temps de lecture: 3 minutes

Des citoyens opposés au projet Maria-Goretti espèrent obtenir un référendum

Des citoyens opposés au projet Maria-Goretti espèrent obtenir un référendum
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

IMMOBILIER. Le projet immobilier Maria-Goretti, modifié plusieurs fois depuis sa première mouture en 2011 et actuellement entre les mains d’un 3e promoteur, devrait réaliser sa phase deux sous peu. L’étape suivante est l’approbation du plan de construction par la population. Des résidents du quartier souhaitent s’y opposer et se prévaloir de la demande de scrutin référendaire.

«Le nombre de demandes requis pour que le règlement R.C.A.4V.Q. 178 fasse l’objet d’un scrutin référendaire est de 112. Si ce nombre n’est pas atteint, ce règlement sera réputé approuvé par les personnes habiles à voter», écrit la Ville de Québec sur son avis public de Procédure de demande de scrutin référendaire.

En 2011 pour la phase 1, la Ville de Québec a pu se soustraire du processus d’approbation référendaire auprès des résidents en utilisant l’article 74.4 paragraphe 3 de la Charte de la Ville de Québec. Cela lui a permis de modifier le zonage permettant la transformation de l’ancienne église Sainte-Maria-Goretti en un complexe immobilier de 175 condominiums.

Oui aux unifamliales, non aux condos

«Je suis plus touchée que d’autres. Les condos seront en face de ma maison», déplore Patricia Couturier, une résidente du boulevard Cloutier. La Charlesbourgeoise aimerait que seule la partie du projet qui comprend des maisons de ville soit réalisée.

C’est l’agrandissement des unités de logement qui lui pose problème ainsi qu’aux citoyens qui se sont associés à son combat, une quinzaine selon ses dires. «Cela ne fait aucun sens. Je fais des appels à tous les citoyens», fait valoir celle qui ne veut pas voir sa vue obstruée par un immeuble qui comprendra de quatre à six étages.

«Les résidents s’opposent fermement à la construction de la phase 2 de 80 logements. Ils considèrent que le quartier résidentiel Maria-Goretti a été suffisamment densifié notamment avec la hausse majeure de la circulation automobile trop près de l’école primaire des Constellations et du Foyer (une résidence pour personnes âgées) et exigent de la Ville de Québec et du promoteur que le projet immobilier soit complété uniquement avec un projet plus respectueux et harmonieux avec le patrimoine déjà bâti», faisaient savoir par voie de communiqué des citoyens concernés.

Pour s’inscrire à la demande de scrutin référendaire, les citoyens ont jusqu’au 15 septembre en ligne. Le résultat du scrutin sera affiché sur le site de la Ville le lendemain.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *