Actualités
12:13 29 juillet 2020 | mise à jour le: 29 juillet 2020 à 12:13 temps de lecture: 2 minutes

Le presbytère Saint-Pierre devient le centre de loisirs Gracia-Boivin

Le presbytère Saint-Pierre devient le centre de loisirs Gracia-Boivin
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

INFRASTRUCTURE. Les travaux de rénovation majeurs du presbytère Saint-Pierre sont terminés. L’ancien lieu religieux accueille désormais plusieurs organismes de proximité et adopte le nom de centre de loisirs Gracia-Boivin, afin de rendre hommage à l’implication de la citoyenne du même nom.

Des phases subséquentes d’investissement permettront la réalisation d’un jardin communautaire et d’un parc propice aux rencontres et à la détente. Ces aménagements extérieurs devraient contribuer à créer un milieu de vie à échelle humaine favorisant la pratique d’activités conviviales comme le jardinage et les pique-niques.

«Les organismes et les citoyens du quartier ont exprimé le besoin de conserver la vocation communautaire du presbytère et nous les avons écoutés», a indiqué Patrick Voyer, conseiller du district des Monts.

Plusieurs organismes y ont emménagé ou profiteront de ces espaces: Cercle de Fermières Orsainville – Notre-Dame-des-Laurentides, Association du Baseball mineur de Charlesbourg, les Loisirs du Jardin, Carrefour Familles Monoparentales, Regroupement action prévention Jeunesse des Laurentides, Corporation de développement communautaire (CDC) du Grand Charlesbourg, Aînés regroupés de Charlesbourg.

Coûts

Acquis en 2015 au coût de 1,6M$, le presbytère a été rénové au coût de 711 000$. La deuxième phase consistera à l’aménagement, cet automne, d’un jardin communautaire au coût de 225 000$. Les citoyens et les organismes ont pris part au concept d’aménagement lors d’une soirée de consultation et d’idéation au printemps 2019. Dans une troisième phase, une portion du terrain sera transformée en un parc pour la tenue de pique-niques et d’activités familiales. L’investissement prévu est de 550 000$.

Hommage

Gracia Boivin (1927-1993) a joué un rôle inestimable auprès de ses concitoyens. En effet, celle-ci a consacré une grande partie de sa vie à aider les autres. Bénévole pour le Patro de Charlesbourg pendant une vingtaine d’années, active dans plusieurs associations telles que la Société Saint-Jean-Baptiste de Charlesbourg, l’Association coopérative féminine et les Fêtes foraines de Charlesbourg, elle devient en 1987 présidente de l’Association des personnes handicapées de Charlesbourg.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *