Actualités
15:10 18 juin 2020 | mise à jour le: 19 juin 2020 à 10:58

C’est la rentrée à Fierbourg pour 484 futurs préposés

C’est la rentrée à Fierbourg pour 484 futurs préposés
Photo: (Photo gracieuseté)

PÉNURIE. Habituellement plutôt tranquille à cette période de l’année scolaire qui tire à sa fin, le centre de formation Fierbourg bouillonne depuis la semaine dernière. 484 nouveaux élèves y ont fait leur entrée pour suivre le programme accéléré et rémunéré pour devenir préposé aux bénéficiaires en CHSLD.

(Photo gracieuseté)

«Le profil des élèves est très varié. On a des couturières, des ébénistes, on a aussi des personnes qui étaient des proches aidants dans leur famille et voulaient en faire leur travail, des personnes plus âgées qui font une 2e carrière, on a des immigrants. Il y a aussi plus de femmes que d’hommes», résume Noémie Drouin, conseillère en communications pour Fierbourg.
Plus de 1700 candidats ont postulé pour suivre la formation à Fierbourg, qui ne peut accueillir que 484 élèves. Les entrevues de sélection et les choix finaux ont été effectués par le CIUSSS de la Capitale-Nationale. La moitié des élèves suit le programme de jour, l’autre de soir en 22 groupes. «On fonctionne à pleine capacité», précise Mme Drouin, qui raconte que trois salles de classes ont dû être transformées en laboratoires pour les besoins des cours.
À son arrivée au site de formation, chaque élève a reçu 40 masques jetables, un masque nettoyable et une visière, un équipement qui doit être suffisant pour la durée de la formation.

Défis


Le centre de formation Fierbourg a dû passer par un processus de recrutement à l’externe pour pourvoir tous les postes d’enseignants, l’affichage de postes à l’interne n’ayant pas été suffisant. Également, du personnel scolaire des écoles secondaires fermées est venu prêter main-forte au cycle de désinfection. «Il a fallu mettre tout le monde à contribution, pour assurer la circulation dans chaque sens dans les corridors, pour désinfecter les poignées de porte, pour le marquage au sol… Il n’y a pas d’espaces communs, donc pas de cafétéria. Les micro-ondes sont à l’intérieur des classes où les élèves doivent manger à leur place», relate la conseillère.
Le centre de formation Fierboug offre en temps normal un DEP de 1800 heures pour devenir préposé aux bénéficiaires dans tous les établissements de santé. La particularité de l’Attestation d’études professionnelles (AEP) rémunérée par le gouvernement consiste à pratiquer le métier en CHSLD seulement après 375 heures d’apprentissage. «Il y a un souhait du ministre de recommencer le programme à l’automne, mais on n’a pas de confirmation. Nos programmes habituels devraient reprendre», exprime Noémie Drouin.

(Photo gracieuseté)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *