Actualités
14:46 22 mai 2020 | mise à jour le: 22 mai 2020 à 14:46

Bientôt un regroupement de gens d’affaires à Charlesbourg

Bientôt un regroupement de gens d’affaires à Charlesbourg
Photo: (Photo 123rf)Business team working from home in a video conference. The back view of a girl who communicates online by video conference with her work colleagues using a laptop. Zoom conference

INITIATIVE. Le député de Charlesbourg Jonatan Julien veut vitaliser l’économie de Charlesbourg. Bien avant la Covid-19, il pensait, en collaboration avec son équipe du bureau de comté, à organiser un regroupement de gens d’affaires. L’idée prend forme, bien qu’elle ne soit encore que balbutiements dans le contexte actuel, et l’élu compte bien réaliser officiellement un regroupement une fois la crise passée.

Prendre le pouls

Jonatan Julien a rapidement voulu prendre acte des enjeux actuels des entrepreneurs en lien avec la situation difficile du coronavirus. «On voulait prendre leur pouls», explique le député. L’objectif? Un partage entre eux, et identifier les besoins des entrepreneurs locaux pour savoir comment les soutenir. «On vise aussi à mieux les connaître et les faire connaître».

Julien et son équipe ont d’abord réalisé 800 appels aux entrepreneurs de l’arrondissement. Selon lui, les gens d’affaires ne semblent pas désemparés mais plusieurs questionnements leur viennent sur la suite des choses.

Le député a également créé une page Facebook intitulée Entrepreneurs de Charlesbourg, dont une cinquantaine de membres font partie. La page permet aux gens d’affaires locaux de trouver l’information nécessaire et pertinente à leur situation. «C’est aussi une plateforme de réseautage et de relation d’aide».

Charlesbourg, une vie de quartier dynamique

Pour le député, la qualité de vie à Charlesbourg tient beaucoup de ses commerces, qu’il ne faut pas prendre pour acquis. «On est une banlieue de première couronne qui offre beaucoup de services de proximité», décrit le politicien.

La possibilité d’un regroupement de gens d’affaires réjouit le Conseil de quartier des Jésuites, qui croit qu’une telle association pourrait organiser des événements pour le bénéfice de la population et des commerçants, entre autres. «J’espère de tout cœur que la démarche de monsieur Julien débouchera sur un projet concret. Il faut que Charlesbourg s’organise pour stimuler sa vie collective», commente Michel Voisard, président du conseil de quartier.

Accompagnement pour la relance

«On doit travailler avec les entrepreneurs pour assurer leur survie et leur relance, il en va de la qualité de vie des citoyens de Charlesbourg, croit M. Julien. Des enjeux vont se pointer pour beaucoup de PME avec la relance, par exemple de ressources humaines, de clientèle et d’opérations. Il ne faut pas non plus les laisser seules avec les mesures sanitaires».

Un levier pour l’achat local

«Dans l’avenir, notre enjeu national va être l’achat local. Je veux favoriser l’achat le plus local possible», explique-t-il. Aller faire réparer ses souliers chez le cordonnier du coin, encourager la jardinerie charlesbourgeoise pour ses plantes sont quelques exemples que donne le député. «On doit tous avoir une meilleure connaissance de l’écosystème entrepreneurial local».

S’il a conscience que l’initiative ne va pas faire toute la différence face aux immenses difficultés qui attendent nombre d’entreprises à la sortie de crise, M. Julien croit cependant que cela aidera.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *