Actualités
15:17 11 mars 2020 | mise à jour le: 11 mars 2020 à 15:18

La prison à perpétuité pour la mère de la petite Rosalie

La prison à perpétuité pour la mère de la petite Rosalie
Photo: (Photo Métro Média - Archives)

JUSTICE. Revirement de situation dans le dossier du meurtre de la petite Rosalie Gagnon, sauvagement assassinée en avril 2018 et retrouvée dans une poubelle de l’arrondissement Charlesbourg. La mère de la petite, accusée du meurtre, devait subir un procès devant jury en avril prochain. Elle a finalement décidé de plaider coupable ce mercredi matin, et la sentence qu’elle devra subir est un emprisonnement à vie.

Audrey Gagnon a été reconnue coupable de meurtre au 2e degré et ne sera admissible à la libération conditionnelle qu’après 14 ans de détention.

La déclaration de faits devant la cour indique que la victime, alors âgée de deux ans, a reçu 32 coups de couteau et des traumatismes au visage.

On a également appris que Audrey Gagnon a vécu en famille d’accueil de sa naissance à ses six ans, jusqu’à ce qu’un membre de sa famille la prenne en charge, par lequel elle aurait été abusée psychologiquement et physiquement.

La jeune femme souffrait de problèmes de santé mentale et de toxicomanie.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *