Actualités
10:34 6 janvier 2020

Les douze moments marquants de 2019

Les douze moments marquants de 2019
Photo: (Photos Métro Média - Archives)

RÉTROSPECTIVE. En ce début de nouvelle année, le Charlesbourg Express vous propose de revenir sur douze moments marquants de l’année. Revivez les coups de cœur ou vibrez de nouveau à la lecture des événements qui ont frappé fort l’arrondissement.

Apprendre à vivre seul en appartement

En janvier, on apprenait que trente personnes adultes vivant avec une déficience intellectuelle avaient terminé un programme visant à les rendre autonomes en logement. Le projet Appart’enance est né il y a six ans à l’Association pour l’intégration sociale de la région de Québec (AISQ). À lire en ligne sur quebechebdo.com: Déficience intellectuelle: Apprendre à vivre seul en appartement

Un casse-tête collectif monumental

En février, un gigantesque casse-tête collectif a été mis à la disposition du public au Carrefour Charlesbourg. L’initiative de Denis Auclair, propriétaire d’un commerce du mail, propose de participer à un effort collectif sans construire une nouvelle pièce de son logement pour le réaliser. L’œuvre comprenait 40 000 morceaux.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : Ajouter quelques morceaux en flânant

Charlesbourg à travers l’histoire

En février et mars, on vous faisait découvrir notre dossier en trois volets sur Charlesbourg et son histoire. De la fondation du Trait-Carré en passant par la construction du Moulin des Jésuites et l’inauguration du jardin zoologique: douze événements ont rappelé à la mémoire comment s’est créé cet arrondissement parmi l’un des plus anciens de Québec.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : Charlesbourg et son histoire en photos

Les élèves de Gino aux championnats mondiaux de robotique

Les élèves de 2e secondaire de la classe de robotique de Gino Nicole ont pu s’envoler pour Detroit pour participer aux championnats du monde de robotique. Un véritable accomplissement pour ces jeunes de l’école secondaire des Sentiers.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : Les robots de la classe de Gino aux championnats mondiaux

La course à son rythme

En mai, Nathalie Bisson, une Charlesbourgeoise atteinte de polyarthrite rhumatoïde sévère, a sorti un livre mettant en vedette sa philosophie dans le sport et dans la vie. Contre la performance à tout prix, l’ouvrage Le Pace du Bonheur met l’accent sur la valorisation de l’effort plutôt que sur le résultat.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : Un modèle de lâcher-prise

Jeunes recrues recherchées

En juin, l’Association féminine d’éducation et d’action sociale de Charlesbourg (AFEAS) faisait connaître son désir de trouver une relève pour perpétuer sa mission: améliorer tout ce qui touche les enjeux des femmes d’aujourd’hui. L’Afeas de Charlesbourg fête ses 50 ans cette année. L’organisme sans but lucratif dont la plus jeune membre a 64 ans continue à être la voix des femmes mais aimerait trouver de jeunes recrues pour mieux cibler les besoins des femmes d’aujourd’hui.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : L’Afeas de Charlesbourg en quête d’une relève

Enfin une épicerie en vrac à Charlesbourg

Le Charlesbourg Express vous l’annonçait en primeur en juillet: une épicerie zéro déchet verrait bientôt le jour à la place de l’ancien bar sportif de la rue George-Muir. Celle-ci vise à favoriser la consommation responsable auprès des familles et des individus du secteur. Origine en vrac a ouvert en août dernier.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : Objectif : faciliter la transition des familles vers le zéro déchet

Les As Verts de Québec

La formation moustique AA des As Verts de Québec a remporté en août le tournoi du Monstre Vert de l’Ouest. La formation s’est imposée dans ce tournoi provincial en disposant lors de la finale des Orioles de Montréal par la marque de 4 à 0. Cette victoire sort de l’ordinaire, car l’un des joueurs de la formation, Louis-Abraham Bédard, remporte le même tournoi que son père Luc Bédard avait précédemment gagné 30 ans plus tôt.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : Sur les traces du paternel

Patrimoine en danger

En septembre dernier, le Charlesbourg Express sortait en exclusivité un dossier sur le patrimoine de la Ville de Québec. Recensement des immeubles démolis, de ceux à risque et des propriétés qui venaient d’obtenir un permis de démolition à Charlesbourg, avis d’experts: ce numéro a permis d’en savoir plus sur les maisons ancestrales. On y nommait quelques bâtiments ancestraux démolis à Charlesbourg ces dernières années et que la maison sur le site de la future centrale de police était à surveiller. La police a récemment confirmé qu’elle intégrerait la maison au futur complexe.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : Qui protège le patrimoine?

Une maison ancestrale à vocation commerciale restaurée

Pierre O. Nadeau a concrétisé un projet de rénovation sur trois ans de la maison Samuel-Bédard, dans le Trait-Carré. Au début de sa retraite, l’ex-journaliste qui a toujours aimé rénover, a acheté à la Ville de Québec la bâtisse ancestrale du 7930, 1ère Avenue pour un montant de 80 000$. Trois ans plus tard, le résultat lui aura finalement coûté un peu plus d’un demi-million de dollars avec une aide de 75 000$ de la Ville de Québec. Épuisé par le travail que les rénovations lui ont demandé, le retraité remet la demeure en vente.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : Restaurer une maison patrimoniale, un défi qui vaut la peine

Triomphe historique pour les Condors de Saint-Jean-Eudes

Les Condors de Saint-Jean-Eudes ont mis fin à une disette de 20 ans en remportant le Bol d’Or juvénile division un 47-27, face au Collège Charles-Lemoyne en novembre. La formation de Charlesbourg a achevé une saison vraiment spéciale en la terminant avec une fiche parfaite. Le programme de football a signé un doublé historique avec une victoire en championnat provincial avec la formation cadette. Ironiquement, l’entraîneur-chef des Condors, Jean-Frédéric Gagné, était le quart-arrière partant lors de la dernière conquête du Bol d’Or juvénile par Saint-Jean-Eudes.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : Triomphe historique pour les Condors de Saint-Jean-Eudes

Un labyrinthe sur les terres des sœurs de la Charité?

Luc Pelletier, instigateur du célèbre labyrinthe de La Pocatière qui a lieu chaque année depuis six ans, souhaite déplacer son projet à Québec et y réaliser le record du plus grand labyrinthe de maïs mondial. Il aimerait l’implanter sur les terres des Sœurs de la Charité afin d’y attirer une clientèle touristique.

À lire en ligne sur quebechebdo.com : Un gigantesque labyrinthe sur les terres des Sœurs de la Charité?

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *