Actualités
11:30 16 décembre 2019 | mise à jour le: 16 décembre 2019 à 11:30

Le ferrailleur qui diminue l’empreinte environnementale

Le ferrailleur qui diminue l’empreinte environnementale
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)Ève Cloutier est directrice générale d’Option Métal Recyclé.

Option Métal Recyclé

MATIÈRES DANGEREUSES. Le seul organisme de la région de Québec à récupérer les gaz à effet de serre provenant des halocarbures se situe à Charlesbourg. En plus de trier et recycler différents métaux, Option Métal Recyclé gère ces gaz hautement toxiques pour la couche d’ozone afin de leur donner une seconde vie et diminuer l’empreinte environnementale.

Organisme sans but lucratif et coopérative de solidarité, Option Métal Recyclé fonctionne sous forme de coopérative à mission sociale, puisqu’elle embauche des personnes avec des problèmes d’employabilité. Sa 2e mission est environnementale car elle donne une seconde vie aux objets qu’elle reçoit.

Après le premier tri effectué à l’écocentre, un tri plus poussé est réalisé à la coopérative. «On maximise le démantèlement des objets qu’on reçoit, par exemple une lumière de rue, en envoyant à la bonne place chaque élément qui peut être recyclé, explique Ève Cloutier, directrice générale d’Option Métal Recyclé. Quand les gens regardent notre cour, ils voient plein de vidanges. Moi je vois plein d’argent et toutes sortes de métaux. Ici, il y a une cinquantaine de métaux qu’on traite».

Des appareils domestiques super polluants

Option Métal, en plus d’être ce qu’on appelait communément à l’époque un ferrailleur, reçoit tous les halocarbures provenant des objets des écocentres.

Les halocarbures sont des substances chimiques composées, entre autres, d’halogène (brome, chlore avec ou sans fluor) et de carbone. Ils sont aussi appelés halons, réfrigérants ou gaz. On les retrouve dans les climatiseurs et les frigos ou encore en protection des incendies et en fabrication de mousses plastiques, de solvants et d’aérosols.

Ce sont les gaz qui sont les plus nocifs pour la couche d’ozone. «Les électroménagers comme les réfrigérateurs et les climatiseurs génèrent des tonnes de CO2», précise Mme Cloutier. «Un réfrigérateur désuet mal récupéré risque d’engendrer autant d’émissions de CO2 qu’une voiture qui parcourt environ 17 000 kilomètres, soit plus que la moyenne annuelle des automobilistes québécois», fait valoir Recyc-Québec sur son site.

Élimination des halocarbures
Même si les normes de fabrication des appareils domestiques se sont améliorées au fil des ans, notamment en ce qui concerne le fréon 11, il reste quantité d’halocarbures dans ces appareils domestiques pour lesquels le gouvernement peine à trouver une solution. Malgré l’interdiction de libérer ces gaz dans l’atmosphère, le contrôle reste difficile.

L’organisme du parc industriel de Charlesbourg les récupère. «Ce qu’on fait concrètement, c’est qu’on sépare les gaz à la base. 75% de ces gaz à effet de serre, on les récupère, on leur donne une seconde vie et 25% des gaz mélangés ne sont plus réutilisables et doivent être brûlés», explique la directrice générale. Les halocarbures sont ensuite envoyés à un gestionnaire en halocarbure qui s’assurera que les gaz récupérables le seront.

Chez Option Métal Recyclé croit qu’elle devrait elle aussi recevoir de des subventions pour sa bonne gestion en matières d’halocarbures, à l’instar d’une entreprise québécoise dans le même domaine qui a pu recevoir une aide gouvernementale.

Alain Girard, gestionnaire chez Génération HaloCareBure, est le partenaire d’Option Métal Recyclé, qui détient l’expertise en gestion de ces gaz. (Photo Métro Média – Perrine Gruson)

Voici les objets qui sont traités à Charlesbourg par Option Métal :

-tous les encombrants qui comprennent du métal

-pneus avec jantes

-fils

-petits électros

-batteries

-bonbonnes de propane

-les appareils domestiques contenant des halocarbures comme réfrigérateurs et climatiseurs.

Pour une cueillette d’objets, contactez votre arrondissement ou optionmetal.ca

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *