Charlesbourg Express
08:43 30 octobre 2019

Galette s’amène en classe pour promouvoir la lecture

Galette s’amène en classe pour promouvoir la lecture
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

ENFANCE. Devenus super vedettes des enfants, les héros Galette et Tartine que l’auteure Lina Rousseau a créés favorisent l’apprentissage de la lecture et accompagnent les jeunes enfants en parlant de thématiques qu’ils vivent au quotidien. Les grandes nouveautés pour Galette et Tartine, ce sont les ateliers interactifs donnés en classe en temps réel et l’achat des droits par un éditeur de l’Inde.

Depuis 2008, l’auteure jeunesse Lina Rousseau se consacre à temps plein aux personnages qu’elle a créés pour les tout-petits, Galette, Tartine et Fripon. Galette a été inventé lorsqu’elle était employée à la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement de Charlesbourg, notamment au secteur de l’animation jeunesse. Elle souhaitait alors que Galette et Tartine plaisent autant aux filles qu’aux garçons. Un pari relevé avec brio avec celle qui illustre ses ouvrages, Marie-Claude Favreau. Les deux créatrices entretiennent une belle complicité. «J’ai trouvé mon âme sœur en illustration», fait valoir l’auteure. À la question : Qu’est censé représenter Galette? «Il est qui on veut, il représente en tout cas un enfant. On m’a déjà demandé si c’était un lapin. Pourquoi pas!», s’exclame-t-elle en riant.

Accompagnement au quotidien

À l’origine créé pour faire aimer la lecture, Galette déborde de son rôle initial et devient un compagnon du quotidien pour les tout-petits. Avec sa série sur les compétences, Lina Rousseau évoque des concepts que les jeunes enfants ont parfois du mal à appréhender, comme la patience et la persévérance. Également, avec sa série sur les émotions validée par un psychologue, l’auteure a réussi à faire comprendre aux petits comment ils se sentent. «Madame Galette», comme l’appelle son jeune public, donne également des outils pour savoir comment gérer ces sentiments parfois envahissants. «Je suis contente que Galette les aide à vivre leurs émotions», confie l’écrivaine.

La toute nouvelle série «Je suis capable», explique aux petits des notions essentielles au vivre-ensemble, comme la débrouillardise, entre autres, et le respect qu’on pourra découvrir dans Galette et Tartine, Chacun son tour qui sortira cet hiver.

En direct dans les écoles, sans se déplacer

En plus d’offrir deux nouveaux ouvrages, Lina Rousseau se déplace souvent dans les écoles pour rencontrer son public et sensibiliser les jeunes à l’importance de la lecture, à l’aide de Galette. La grande nouveauté, ce sont des ateliers animés offerts par la maison d’édition Dominique et compagnie dans les centres de la petite enfance et les écoles. Grâce au numérique, Galette prend vie en étant animé en temps réel. Les élèves peuvent parler et échanger avec Galette en direct avec qui ils discuteront de livres, d’émotions ou encore d’habiletés sociales.

«Le contact avec les livres est primordial pour les enfants. C’est important d’avoir une belle variété de livres en classe et de se faire bien conseiller quand on est enseignant. Aussi, je dis aux parents : amenez votre enfant à la bibliothèque! Prenez le temps de choisir avec eux un sujet qui les touche», résume l’ambassadrice du livre chez les petits.

Les droits d’auteurs de la série des émotions de Galette et Tartine viennent d’être achetés par un éditeur de l’Inde qui le distribuera dans huit pays, en plus de la Chine, de la Corée, de Malte et de l’Espagne dans lesquels Galette fait déjà la promotion de la lecture.

Pour en savoir plus sur l’atelier en direct : herosenclasse.com Les enseignants qui feront venir Galette virtuellement, pourront bénéficier de la mesure budgétaire gouvernementale.

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *