Charlesbourg Express
13:01 16 octobre 2019

Mortin, futur animateur emblématique de la chaîne Frissons TV?

Mortin, futur animateur emblématique de la chaîne Frissons TV?
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

CINÉMA. Un Charlesbourgeois passionné d’épouvante va peut-être bientôt pouvoir réaliser son rêve et devenir l’animateur officiel de la chaîne Frissons TV. Finaliste avec cinq autres candidats au concours d’animation de la chaîne de télévision spécialisée en films d’horreur, Martin Caron espère remporter la compétition avec son personnage Mortin.

Le résident de Notre-Dame-des-Laurentides de 46 ans a fait des études universitaires en théâtre et cinéma. Un domaine dans lequel il n’a pas poursuivi sa carrière «car je n’ai pas voulu déménager à Montréal», explique-t-il. Préférant rester à Québec, sa ville natale, il a fait des études en communication publique et travaille désormais dans ce domaine. «J’ai toujours eu le désir de jouer. J’ai d’ailleurs fondé une ligue d’improvisation en milieu de travail», mentionne celui qui pratique le théâtre comme passe-temps.

Sa deuxième passion? C’est le cinéma d’épouvante. Après plus de 1400 films visionnés, il en connaît un rayon sur le sujet. «J’ai vu passer le concours d’animateur pour Frissons TV. C’est la première fois que je réunirais mes deux grandes passions». M. Caron a envoyé sa candidature et se retrouve parmi les six finalistes pour devenir l’animateur officiel de capsules et de présentations de films sur le canal spécialisé. Le gagnant sera dévoilé le 21 octobre prochain.

Des milliers d’heures à se faire épouvanter

«J’étais au primaire quand j’ai commencé à m’intéresser à l’horreur. Mes voisins étaient abonnés à ce qu’on appelait à l’époque la télé payante, c’est là que j’y ai vu mon premier film du genre. Mes parents ont toujours encouragé ma passion et m’ont emmené dans les clubs vidéos pour la satisfaire». Martin Caron aime autant les films d’auteurs très subtils que ceux de zombies. «Il y a deux types de cinéma d’épouvante, celui qui inspire la peur et celui qui inspire le dégoût. Je préfère quand il y a les deux. Mon film préféré est Massacre à la tronçonneuse, fait-il valoir.

Un futur animateur aux connaissances encyclopédiques

Si Martin Caron a sauté le pas et envoyé sa vidéo aux responsables du concours, cela n’a pas été de soi. «Au début, je me voyais davantage chroniqueur ou critique de films d’épouvante», indique-t-il. Quand il a compris qu’il pourrait à la fois jouer un rôle et faire valoir ses nombreuses connaissances, le quadragénaire s’est lancé. Il croit que sa culture approfondie du sujet peut l’avantager sur les cinq autres candidats, tout comme sa facilité à incarner le personnage qu’il a créé pour l’occasion, Mortin. «Mortin est un mort-vivant qui aimait tellement les films de zombie qu’il en est devenu un lui-même. Il a une double personnalité et une pulsation agressive qui ressort parfois».

Si le seul candidat de la région de Québec gagne, il réalisera son rêve de toujours : avoir un rôle à la télé récurrent «sans l’implication de changer de vie», soutient-il. En effet, le tournage ne devrait avoir lieu qu’une fois par mois dans la région de Montréal la fin de semaine. Le succès de Mortin dépend du vote populaire. Le Charlesbourgeois espère être le plus effrayant de tous et remporter la compétition.

Pour voter, allez sur la page frissonstv.com/votez/

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *