Charlesbourg Express
10:01 1 octobre 2019

Les maisons ancestrales de la rue du Vignoble à découvrir en miniatures

Les maisons ancestrales de la rue du Vignoble à découvrir en miniatures
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

MAQUETTES. À côté de sa maison de la rue du Vignoble, Edouard Kelly a créé un petit musée de demeures ancestrales qui formaient le rang de la Commune, l’ancien nom de l’artère. En plus d’y contempler des miniatures réalisées par des artistes d’ici selon les plans d’antan, les visiteurs pourront en apprendre davantage sur les familles qui ont façonné ce coin du secteur Bourg-Royal.

Édouard Kelly a transformé en 2003 le hangar sur son terrain pour y construire un intérieur tout en bois et bien fenestré. Déjà à l’époque, il projetait d’y monter une exposition. Inspiré par l’histoire de la rue et des familles qui l’ont habitée, le résident du coin a fait beaucoup de recherches et de travail pour en venir à l’exposition actuelle.

«Le rang de la Commune a été cédé en 1695 par les Jésuites. Quatre familles ont pris racine ici: les Déry, les Proteau, les Bédard et les Paradis», relate le Charlesbourgeois. J’avais dit que j’aimerais faire l’histoire de la rue à partir du début de l’arrivée des familles. À Noël, ma sœur May m’a donné notre maison en version miniature», se souvient M. Kelly. Sa maison est devenue la première de la collection de 15 propriétés qui composent le petit musée, réalisées par trois artistes d’ici : Vincent Lapointe, Claude Laperrière et Laurent Goyette.

Généalogie

En plus des 15 mini maisons mises en vedette au gré des quatre saisons, la petite exposition propose de raconter l’histoire des familles du rang. Édouard Kelly a fait des recherches, rencontré des personnes, s’est aussi appuyé sur la généalogie. Ses cahiers sur chaque famille l’aideront à renseigner ceux qui veulent en savoir davantage.

Quelques anecdotes

Édouard Kelly peut vous raconter l’histoire du Frère Jérôme, de la famille Paradis, qui habitait la maison rouge et blanche du rang. Il peut vous montrer un livre de ses peintures puisque le moine était un grand peintre. Le septuagénaire peut aussi vous parler de la plus vieille maison de pierre des Bédard, aujourd’hui disparue, qui a été rebâtie à Saint-Férréol-les-Neiges.

Édouard Kelly a créé le mini musée de petites maisons.

Pour les tarifs et les heures d’ouverture du petit musée de la rue du Vignoble, contactez Édouard Kelly au 418 623-8711.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *