Charlesbourg Express
11:33 19 août 2019

Documentaire Tes déchets ma richesse: penser plus loin que la poubelle

Documentaire Tes déchets ma richesse: penser plus loin que la poubelle
Photo: (Photo gracieuseté)

SECONDE VIE. Le documentaire Tes déchets, ma richesse, de la conceptrice, réalisatrice et documentariste Karina Marceau, met en lumière des initiatives personnelles d’économie circulaire, çà et là à travers le Québec.

Des matières organiques de l’hôpital de Joliette passées au déshydrateur qui servent ensuite de substrat à cet entrepreneur qui crée des toitures végétalisées; des résidus de fraises utilisés dans le vin qui sont ensuite infusés dans les bières de la microbrasserie locale; de la drêche de cette même microbrasserie utilisée pour nourrir les porcs d’un agriculteur et dans la farine de la boulangerie du coin; du verre réduit en poudre qui sert à fabriquer un béton presqu’incassable; du caoutchouc de pneus réduit en pâte pour mouler des pièces d’automobile : voici les exemples d’économie circulaire tirés du documentaire de Karina Marceau sur les solutions que choisissent des entrepreneurs pour diminuer leur empreinte environnementale. On nous montre ici comment certains font le choix de donner une 2e vie aux matières résiduelles plutôt qu’ajouter encore des déchets par mégatonnes à la planète, empiétant sur son espace et l’empêchant de respirer, tout comme les humains qui l’habitent.

À LIRE AUSSI: Mise en lumière d’enjeux humains: le travail d’une documentariste

Karina Marceau le dit elle-même, elle a voulu montrer comment utiliser les ressources avec des initiatives qui sont incarnées ici au Québec.

«La catastrophe environnementale, c’est rapidement écrasant et paralysant. J’ai voulu que mon approche soit lumineuse. Les choix que ces entrepreneurs ont faits permettent en plus des économies sur le plan financier», explique-t-elle.

Aide étatique

Si ces initiatives ont de quoi séduire même ceux qui font l’autruche au sujet de la crise écologique, la documentariste originaire de Charlesbourg croit que les catalyseurs étatiques mis en place depuis peu feront bouger les choses, comme la conseillère en développement durable, Véronique Morin qui apparaît dans Tes déchets ma richesse.

La circularité : pratique ancestrale

Au cœur de cette quête aux démarches d’économie circulaire se trouve Karine Awashish, conseillère en économie sociale des Premières Nations. Pour Karina Marceau, rien de plus logique que ce soit une représentante des Premières Nations (PN) au cœur de son documentaire puisque de l’aveu de Karine Awashish, l’économie circulaire a toujours fait partie du cycle social et économique des PN. «Je ne veux pas prendre plus de place que mon sujet. Les gens, les propos, c’est ce que je veux mettre de l’avant», explique la réalisatrice, effacée derrière sa caméra.

Le documentaire Tes déchets ma richesse est disponible sur tou.tv

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *