Actualités
14:14 2 août 2019

Fermeture du studio Exception-elle : indemnisations potentielles

Fermeture du studio Exception-elle : indemnisations potentielles
Photo: (Capture d'écran - Google StreetView)

SPORT. Les personnes abonnées au studio de santé Exception-Elle Studio d’entraînement pourraient avoir droit à un remboursement pour les services dont elles ont été ou seront privées à la suite de la fermeture de l’entreprise, en mai dernier.

Située au 8000, boulevard Henri-Bourassa, à Québec, l’entreprise était titulaire d’un permis de l’Office de la protection du consommateur. Elle avait aussi fourni le cautionnement requis de 15 000$ qui, en vertu de la loi, pourrait servir à rembourser les clientes pour les transactions faites pendant la période de validité du permis.

Les personnes touchées par cette fermeture sont invitées à consulter le site Web de l’Office, dans la section indemnisation. Elles y trouveront les modalités de remboursement et les documents nécessaires.

Permis demandé pour les studios de santé
La Loi sur la protection du consommateur désigne comme des studios de santé les établissements qui fournissent des biens ou des services destinés à aider une personne à améliorer sa condition physique par le contrôle de son poids, un traitement, une diète ou de l’exercice. Le commerçant qui exploite un studio de santé, par exemple un centre d’entraînement (conditionnement physique, musculation, CrossFit, etc.) ou une clinique de contrôle du poids, doit être titulaire d’un permis délivré par l’Office et fournir un cautionnement pour chacun de ses établissements. Ce cautionnement sert à garantir le respect de la loi et peut, entre autres, être utilisé pour dédommager les consommateurs en cas de fermeture de l’entreprise.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *