Actualités
14:19 10 juillet 2019

Objectif: faciliter la transition des familles vers le zéro déchet

Objectif: faciliter la transition des familles vers le zéro déchet
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

COMMERCE. Un couple de Charlesbourg, Jean-Philippe Miville-Deschênes et Jinny Desrosiers, ouvrira fin juillet une épicerie zéro déchet dans le secteur Notre-Dame-des-Laurentides. Origine en vrac proposera des produits alimentaires et d’entretien en vrac, ainsi que des articles d’hygiène quotidienne.

La mère de famille a pris un congé sans solde de son emploi au gouvernement pour faire le grand saut en entrepreneuriat. Cela fait deux ans que le couple et ses trois enfants ont pris le virage zéro déchet et un an que l’idée a germé. «On allait faire notre épicerie à la Récolte [qui propose du vrac], qui est loin au centre-ville ou encore chez Bulk Barn, dont la préoccupation environnementale est peut-être moins là. On attendait qu’une offre de services arrive dans notre quartier. Finalement, on s’est dit, pourquoi on ne le ferait pas nous-mêmes?», raconte Jinny Desrosiers. La résidente de Charlesbourg a alors pris un cours en lancement d’entreprise au Fonds d’emprunt.

Changer les façons de faire d’un bout à l’autre de la chaîne

«La valeur numéro un d’Origine en vrac est le zéro déchet, ensuite c’est le local puis le biologique (une grande partie des produits le sera) et enfin la transparence. On veut que le client sache d’où vient son produit», explique celui qui a participé à la vision du projet. Le but est de changer le mode de consommation de ceux qui viendront y chercher des produits, mais également le système au complet. «Si je demande à un fournisseur de me donner son produit en grande quantité et sans emballage et qu’on est plusieurs commerces à le demander, ils finiront peut-être par trouver cela plus avantageux financièrement de l’offrir comme ça», indique M. Miville-Deschênes, qui croit que c’est l’argent qui aidera davantage à changer les choses que des lois gouvernementales.

Offre familiale

Le commerce, qui devrait ouvrir fin juillet, sera situé au 6, rue George-Muir, à la place de l’ancien bar sportif. En plus des produits en vrac, le commerce aura son petit coin réservé aux enfants pendant que les parents font leurs emplettes. «On veut que ce soit une entreprise familiale. Nos propres enfants viendront aider», a expliqué Mme Desrosiers qui va sacrifier une partie de sa vie de famille et de couple pour la prochaine année puisqu’il est prévu qu’elle et son conjoint alternent les journées de travail pour les fins de semaine, du moins pour les premiers six mois avant d’engager d’autres employés. Jinny Desrosiers sera là le restant de la semaine. Même si M. Miville-Deschênes ne quittera pas son emploi d’avocat pendant cette première année, il l’envisage éventuellement dans un futur plus lointain et mettra l’épaule à la roue le temps que le commerce soit bien établi.

Origine en vrac proposera des contenants consignés à ceux qui n’en ont pas où le poids sera déjà inscrit. Des commandes en ligne seront également possibles, ce qui en fait la première boutique du genre à offrir un tel service.

Défaire les préjugés

Pour ceux qui voudraient faire le saut et commencer à acheter en vrac, la nouvelle entreprise a déjà tout prévu. Des affiches claires et visibles indiqueront le fonctionnement à tout novice. Les propriétaires veulent également faire la promotion de produits moins connus en expliquant leurs propriétés et en proposant des recettes. Origine en vrac veut donc initier une nouvelle clientèle à un mode de consommation plus responsable. «Chaque fois que je vais magasiner avec mes sacs et mes contenants et que je mets aucun emballage à la poubelle, je suis en paix et je sais que je fais la bonne chose pour la planète. C’est un sentiment satisfaisant et j’invite tout le monde à l’essayer», exprime la nouvelle propriétaire.

 

Commentaires 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Daphné Proulx

    Super contente !! Je vous confirme que vous avez déjà votre première cliente. J’aimais aussi aller à la récolte, mais je trouvais aussi que ça faisait loin. J’appuie à 110% votre projet et je vous souhaite tout le succès possible. Bravo !!

  • Mylène

    Wow! Quel beau projet ! C’est sûr que je vais aller voir…et peut-être même l’adopter 😁

  • GINETTE

    Bravo, il y en a un aussi qui ouvre sur le rue racine à Loretteville. Bravo on commence à avoir du choix, plus besoin de se rendre en ville. ☺

  • Sandy

    Superbe!!

    Nous l’attendons depuis un bon moment dans le secteur Nord de Québec!!!

    Nous faisions 25 km à vélo aller-retour pour faire nos emplettes Bio et zero déchet par soucis de l’environnement et bonne conscience.

    Merci de votre impact positif dans le secteur!🌿

  • Katia

    Wow très contente! J’espère que vous aurez de bons prix!

  • Ginette

    Bravo ! Belle initiative, nous irons vous encourager.