Actualités
11:27 8 mai 2019

Le controversé projet Chartwell verra finalement le jour en 2020

Le controversé projet Chartwell verra finalement le jour en 2020
Photo: (Esquisse gracieuseté)

CONSTRUCTION. Le projet de résidence pour retraités de Batimo et Chartwell va de l’avant à la suite de la récente approbation par la Ville de Québec. Les premiers occupants pourront s’installer dès l’automne 2020.

Le projet du secteur de la Montagne-des-Roches avait soulevé la grogne et l’inquiétude des citoyens. Après un retour à la table à dessin, les promoteurs ont fait des modifications finalement acceptées par la Ville de Québec.

Le futur complexe de 359 unités, estimé à 90 M$, a vu son nombre d’unités diminuer de 386 à 359.  L’immeuble a aussi été déplacé dans la portion ouest du terrain pour dégager la vue et offrir plus de luminosité au plus grand nombre possible de voisins. L’offre commerciale qui devait se trouver au rez-de-chaussée a également été retirée afin de limiter le va-et-vient sur le boulevard Louis-XIV, ont fait savoir les promoteurs.

Le plan de stationnement a été finalement revu afin de séparer l’entrée des véhicules commerciaux, celle des résidents ainsi que celle des visiteurs et des employés pour éviter les risques de collisions. De même, l’alignement de l’entrée ouest du stationnement avec l’entrée du stationnement du commerce situé en face de la résidence a été repensé «pour harmoniser la circulation».

Batimo et Chartwell ont spécifié qu’aucun dynamitage ne sera nécessaire durant la période de chantier, conformément à la première version du projet.

Sur le même sujet, lire l’article sur quebechebdo.com Des citoyens envoient les plans à la poubelle

Rappel des faits

– La première présentation du projet avait suscité des inquiétudes et des réticences en 2017. Des résidents évoquaient la perte de vue, tandis que d’autres craignaient davantage de circulation dans le secteur.

– Un mouvement d’opposants composés de 172 citoyens s’est levé pour demander un référendum sur le projet.

–  Les gestionnaires avaient alors fait appel à la firme indépendante MU Conseils, afin d’aller à l’écoute des citoyens et de recueillir leurs recommandations. Une centaine d’entre eux ont été rencontrés.

– Les promoteurs sont retournés à la table à dessin

– Une consultation publique organisée par la Ville de Québec a eu lieu le 26 février dernier

– Le conseil d’arrondissement du 23 avril dernier a voté l’adoption du Règlement sur l’urbanisme relativement à l’approbation du plan de construction du projet.

– Un comité de suivi du chantier sera formé au cours des prochaines semaines par les promoteurs avec des citoyens du voisinage.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *