Actualités
10:19 5 mars 2019

Charlesbourg et son histoire en photos

Charlesbourg et son histoire en photos
Photo: (Photo gracieuseté - Archives de la Société d'histoire de Charlesbourg)L'Académie de Charlesbourg.

PATRIMOINE. Charlesbourg est l’un des arrondissements les plus anciens du territoire de la ville de Québec. Puisqu’il possède une âme qui lui donne sa singularité et a façonné son histoire, le Charlesbourg Express vous propose une série de douze événements historiques marquants de ses 350 années d’existence. Après les quatre premiers de la semaine passée, en voici quatre autres.

Pour revoir (et relire) les quatre premiers événements de notre série historique, cliquez ici

1883: Inauguration du couvent des Sœurs du Bon-Pasteur

Les Sœurs du Bon-Pasteur viennent à Charlesbourg à l’invitation de George Muir. On leur demande de faire une école pour les jeunes filles. «Les gens de Québec envoyaient leurs filles étudier à Charlesbourg pour éviter notamment les problèmes immoraux rencontrés au centre-ville. Ils protégeaient ainsi leur vertu mais aussi leur santé en étant loin des foyers d’épidémie», explique René Cloutier, secrétaire à la Société d’histoire de Charlesbourg. Il s’agissait à l’origine d’un pensionnat qui avait comme spécialité la musique. Une jeune fille du couvent, Clotilde Coulombe, est d’ailleurs devenue une interprète de renom. Formée au couvent, elle a reçu le Prix d’Europe en piano en 1911.

1904: Création de l’Académie de Charlesbourg

Il s’agit d’une école pour garçons, à l’initiative du curé Gosselin, qui a alors perdu sa bataille pour les écoles françaises au Manitoba. L’Académie est la partie administrative de la bibliothèque Paul-Aimé Paiement actuelle. Le mandat d’éducation des garçons s’est terminé dans les années 1970.

1922: Inauguration du transport par bus

À l’époque, les autobus Thibodeau proposent d’aller en ville à l’aide d’autobus par chevaux. Les quadrupèdes tiraient le véhicule, monté sur roues l’été et sur skis l’hiver. Même si Charlesbourg était presque autosuffisante en ce qui concerne l’agriculture, il fallait se rendre en ville pour le travail, pour s’approvisionner, pour acheter des vêtements plus recherchés ou si on voulait poursuivre son éducation après le cours primaire. En 1970, les compagnies ont été regroupées pour former un réseau de transport (le RTC actuel).

1932: Inauguration du jardin zoologique

Autour des moulins (qui se situent au Parc des Moulins, juste à côté de l’ancien zoo), on commence à faire cette année-là une ferme expérimentale. Le projet s’est développé jusqu’à devenir le zoo qu’on a connu. «Le zoo, c’était l’attraction de Québec. On y allait en famille et ça attirait le monde d’ailleurs», se remémore René Cloutier en ajoutant qu’il y a d’ailleurs eu deux victimes d’ours polaires  au fil des ans. Le zoo a fermé ses portes le 31 mars 2006, faute de rentabilité.

Cet article a été écrit grâce à la collaboration de la Société d’histoire de Charlesbourg. La semaine prochaine, découvrez quatre autres événements importants qui ont façonné l’arrondissement.

 

 

 

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *