Charlesbourg Express
10:01 26 février 2019

Charlesbourg et son histoire en photos

Charlesbourg et son histoire en photos
Photo: (Photo gracieuseté - Archives Ville de Québec)

PATRIMOINE. Charlesbourg est l’un des arrondissements les plus anciens du territoire de la ville de Québec. Puisqu’il possède une âme qui lui donne sa singularité et a façonné son histoire, le Charlesbourg Express vous propose une série de douze événements historiques marquants de ses 350 années d’existence. Voici les quatre premiers.

1665: fondation du Trait-Carré

Les traits-carrés de Charlesbourg (extrait de la carte de Gédéon de Catalogne). (Photo gracieuseté – Société d’histoire de Charlesbourg)

En 1663, le roi Louis XIV, dont les fonctionnaires l’informent régulièrement de ce qui se passe en Nouvelle-France, demande aux seigneurs de développer les services en bourg et d’établir les maisons proches les unes des autres. Les Jésuites vont donc développer un bourg en carré formé de 40 terres des 40 propriétaires initiaux. «En 1665, Jean-Talon s’approprie le Trait-Carré qui devient le Trait-Carré du Bourg-Royal. La formation d’un bourg en carré est un modèle d’installation durable. Charlesbourg devient alors rapidement un centre de peuplement important», indique René Cloutier, secrétaire de la Société d’histoire de Charlesbourg et auteur du livre Charlesbourg, des gens tricotés serrés.

À LIRE AUSSI: Les quatre événements historique suivants ici

Vers 1740: construction du Moulin des Jésuites

Le Moulin des Jésuites avant sa restauration. (Photo gracieuseté – Société d’histoire de Charlesbourg)

À cette époque, les seigneurs ont l’obligation de donner des services aux censitaires (des propriétaires de terres qui paient un cens, c’est-à-dire une taxe, au seigneur). Les Jésuites vont donc construire un moulin à eau et pour ce faire, détournent une rivière en 1735 pour amener l’eau au moulin. «C’est l’endroit où les agriculteurs faisaient moudre leur blé. Il s’agit d’un élément important dans le développement du quartier», fait valoir M. Cloutier.

1830: construction de l’église

Les Jésuites construisent une petite chapelle en bois rond en 1679. En 1697, c’est une première église en pierre qui est construite à la place mais elle devient trop exiguë. En 1825, on doit en construire une nouvelle qui est devenue l’actuelle église Saint-Charles-Borromée.

L’Église Saint-Charles Borromée lors de son centenaire. (Photo gracieuseté – Société d’histoire de Charlesbourg)

1858: Fondation de la Société Saint-Jean-Baptiste de Charlesbourg

La Société veille à la préservation du patrimoine et lutte pour le maintien de la langue française. Elle a longtemps organisé le défilé de la Saint-Jean. La Société Saint-Jean-Baptiste est l’ancêtre de la Société d’histoire actuelle.

Drapeau de la société Saint-Jean-Baptiste de Charlesbourg fondée en 1858. Le drapeau artisanal fabriqué par l’épouse de Louis Cloutier en 1862 était porté par son fils Charles-Henri Cloutier à droite en compagnie de Georges Émile Cloutier, président en 1958. (Photo gracieuseté – Société d’histoire de Charlesbourg)

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *