Actualités
12:02 21 janvier 2019

Les religieux de la Saint-Vincent-de-Paul lèguent le Patro de Charlesbourg

Les religieux de la Saint-Vincent-de-Paul lèguent le Patro de Charlesbourg
Photo: (Photo tirée de Facebook)Le Patro offre des services dans la communauté depuis des décennies.

ADMINISTRATION. La communauté vieillissante des religieux de la Saint-Vincent-de-Paul a officiellement légué le Patro de Charlesbourg à la Corporation du Patro.

Le Patro de Charlesbourg est le dernier des six patros du Québec à être cédé pour la somme symbolique de 1$. «On est tout à fait à l’aise de léguer le Patro. Depuis une vingtaine d’années, c’était de toute façon le Conseil d’administration du Patro qui était le maître d’œuvre. Nous, on gardait seulement la propriété ce qui entraînait certaines considérations administratives, c’est tout», a expliqué Frère Guy Vallière, supérieur aux religieux de la Saint-Vincent-de-Paul. Il a expliqué que, comme c’est la Fabrique de Saint-Charles-Borromée qui est propriétaire du terrain du Patro, il fallait leur demander l’autorisation avant de faire la transaction.

Si cela ne change pas grand-chose pour la communauté religieuse, le Patro, lui, aura désormais une liberté administrative totale.

«Ça nous donne des ailes»

«C’est un beau cadeau, un bel héritage. On a désormais un actif de 13 400 000$ [la valeur de l’édifice], c’est plus facile d’envisager le futur», se réjouit le président du Conseil d’administration du Patro, Jean-Marc Roberge. Malgré la fatalité qui touche les religieux à se départir de leurs actifs en raison de leur communauté vieillissante, le mandat de perpétuer leur œuvre sera entre de bonnes mains avec la Corporation du Patro, selon M. Roberge.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *