Actualités
10:00 5 janvier 2019

Les moments marquants de 2018 – la fin

(Photo Métro Média - Archives)

RÉTROSPECTIVE. En ce début de nouvelle année, le Charlesbourg Express vous propose de revenir sur dix moments marquants de l’année. Revivez les coups de cœur ou vibrez de nouveau à la lecture des événements qui ont frappé fort l’arrondissement. Voici les quatre derniers moments forts de 2018.

Pour les trois premiers moments de l’année, cliquez ici

Pour les trois suivants, cliquez ici

Pas de nouvelle école secondaire à Charlesbourg

Au début de l’année scolaire, la Commission scolaire des Premières-Seigneuries faisait savoir qu’il n’y aurait pas de nouvelle école secondaire mais plutôt des agrandissements. À Charlesbourg, l’agrandissement serait d’une superficie de 7160 m2 pour un coût estimé de 33 600 000$.

L’enseignant Pascal Martineau: succès auprès des élèves et sur les planches

(Photo Métro Média – Archives)

L’enseignant au secondaire Pascal Martineau a continué à parfaire sa notoriété d’humoriste. En plus d’amuser et d’enseigner à ses élèves, il poursuit sa 2e carrière et a donné un spectacle en novembre dernier à la Scène Lebourgneuf.

 

 

 

 

 

La dernière ferme de Charlesbourg

(Photo Métro Média – Archives)

La rue du Vignoble renferme un secret bien gardé: la ferme Proteau, ses terres et ses vaches, en pleine ville. Ces agriculteurs au grand cœur se sont livrés au journal, euc qui ne savent pas de quoi sera fait la relève.

 

 

 

 

 

Qui dit pâté dit party!

(Photo Métro Média – Archives)

Pour terminer l’année, on vous parlait récemment de la boucherie Le Boucan, une institution de Charlesbourg, qui a cuisiné un pâté des fêtes dont les profits ont été remis à Moisson Québec.

Perrine Gruson


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette