Sports
09:24 16 février 2021 | mise à jour le: 16 février 2021 à 09:24 temps de lecture: 2 minutes

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule
Une excellente nouvelle pour le Royal de Beauport. Photo gracieuseté

SOCCER. Le Royal de Beauport n’a pas eu à attendre très longtemps pour faire son entrée dans la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ). Moins de deux mois après l’obtention de la licence nationale, ils ont reçu l’acceptation de la PLSQ à rejoindre les rangs autant chez les hommes que chez les femmes au grand plaisir de ses dirigeants.

Le directeur technique du club Samir Ghrib. Photo Métro Média – Archives

«C’est un très grand jour pour les athlètes, notre club, la région, notre sport et surtout la concrétisation de plusieurs années de travail. En 2012, nous n’étions pas prêts, et nous avons préféré que le projet PLSQ soit un projet régional via le Dynamo de Québec et l’ARSQ», précise le président du club, Guy Morasse.

Une aide financière

L’accès au circuit semi-professionnel de division trois et du plus haut calibre au Québec représente un défi de taille. Fort heureusement pour le club beauportois, la recherche de commanditaires a été fructueuse pour supporter le projet.

«L’obtention de la licence nationale en décembre dernier rendait le projet PLSQ logique et cohérent. Nous allons pouvoir offrir à nos joueurs et joueuses un horizon motivant et stimulant. Je profite de l’occasion pour remercier l’ensemble de notre conseil d’administration et notre directrice générale, Andrée Bolduc, pour leur appui et surtout de croire dans ce projet structurant pour notre club. Je tiens à remercier particulièrement les commanditaires pour leur générosité, et leur volonté de redonner à la communauté. Sans eux, pas de projet de PLSQ», précise le directeur technique Sami Ghrib.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *