Sports
15:10 17 juin 2020 | mise à jour le: 17 juin 2020 à 15:10 temps de lecture: 3 minutes

Dek Hockey Beauport: soulagement de l’arrivée du vrai dekhockey

Dek Hockey Beauport: soulagement de l’arrivée du vrai dekhockey
La nouvelle surface de zone deck ne servira que quelques jours. (Photo gracieuseté)

COVID-19. Plusieurs entreprises font des pieds et des mains afin de pouvoir accueillir leurs clients rapidement de façon sécuritaire. C’est notamment le cas du propriétaire de Dek Hockey Beauport, Patrick Paquet qui n’a pas hésité à se creuser les méninges afin d’accueillir sa clientèle sportive en proposant une nouvelle version de dekhockey.   

@R:«Je suis très heureux de l’annonce de la ministre Charest qui nous permet de recommencer le dekhockey le 22 juin. En attendant, les équipes pourront venir jouer au zone deck. On s’est inspiré de quelques sports, dont le volleyball, le basketball et le hockey sur table pour pouvoir offrir cette version qui respecte la distanciation sociale à nos utilisateurs. Les joueurs ont une zone délimitée à respecter et comme au hockey sur table, ils ne peuvent sortir de la zone où ils sont assignés. Une équipe doit tenter un tir alors qu’un cadran indiquera le temps qu’il reste avant de pouvoir prendre un tir un peu comme au basketball. Finalement, il y aura une rotation des joueurs quand il y a un but de marquer comme au volleyball», précise le propriétaire alors qu’une vidéo explicative a été réalisée qui montre le fonctionnement.

Plan B

Patrick Paquet ne le cache pas, les réactions n’ont pas été très positives à l’endroit de la vidéo sur les réseaux sociaux. Cependant, l’entrepreneur est quand même satisfait d’avoir songé à l’alternative. «Même si nous n’utiliserons pas la formule zone deck longtemps et c’est tant mieux, cela n’a pas été fait en vain. Je crois fermement que nous avons démontré le sérieux de notre association au gouvernement. Nous sommes 35 000 membres et le gouvernement ne savait même pas qu’on existait avant la COVID-19. Maintenant, je pense au moins qu’ils savent qui nous sommes. L’autre point positif est que nous avons dorénavant un plan B qui respecte la distanciation sociale. S’il y a un deuxième confinement, nous aurons quelque chose pour nos usagers à offrir. Ce n’est pas du deckhockey c’est évident, mais je crois que nos joueurs seraient agréablement surpris d’en faire l’essai», avoue le propriétaire qui gère 850 joueurs et 80 équipes en temps normal à Beauport.

Sécurité et plaisir

Évidemment, rien n’a été laissé au hasard pour assurer la sécurité des athlètes. «La température de chaque joueur sera prise en arrivant à l’accueil et un joueur qui ne se situe pas dans la normalité se verra renvoyer chez lui. Nos employés ont des visières et il y a du désinfectant en masse.»

Comme toute la population, Patrick Paquet est soulagé que le déconfinement sportif continue. La nouvelle mesure adoptée par la Sécurité publique permet un retour à une certaine normalité. «C’est certain qu’il y a un enjeu financier important pour moi. Nous avons deux mois de retard et l’été est le moment le plus lucratif de l’année et je n’étirerai pas la saison au-delà de la mi-octobre. Ce n’est cependant pas la seule raison que je veuille que ça reparte rapidement, j’ai hâte de revoir mon monde. Le sport va faire du bien à tout le monde!»

Depuis l’annonce de la ministre Charest, les inscriptions grimpent en flèche au Dek Hockey Beauport. (Photo gracieuseté)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *